Replay du samedi 22 mai 2021

Comment construire une relation secure au travail ? par Eveline Bouillon

- Mis à jour le

C’est un des besoins récurrents en coaching. Presque chaque client a un moment dans le coaching doit travailler sa relation avec une personne ou une équipe.

Se sentir en sécurité dans ses relations au travail
Se sentir en sécurité dans ses relations au travail © Getty - guvendemir

Pourquoi rechercher à rendre une relation secure ?

Secure ça veut dire sécurisante. 

Oui je comprends mais ça vient de quoi ce besoin ?

Par exemple si on ne vous répond pas à répétition, vous allez vous sentir exclu, ou perdu ou sans visibilité.

Ou si on vous critique, on ne vous informe pas ou on ne vous met pas dans la boucle quand le sujet pourrait vous concerner… c’est frustrant, incompréhensible et déstabilisant

La rétention d’information est l’une des armes les plus pernicieuses en entreprise.

Et pourquoi c’est néfaste ?

Parce que cela fait baisser la productivité tout simplement, les personnes au lieu de mettre leur énergie sur ce qui est utile au groupe ou à la société, vont essayer de se défendre, de se prémunir, de prévoir les mauvais coups…

De nombreuses études menées par des chercheurs montrent que c’est une des principales causes de burnout… et oui ça peut aller jusque-là. Car c’est une forme de harcèlement en creux : on vous montre en permanence que vous n’êtes pas important, que vous êtes sur la touche…

Alors comment éviter cela ?

Il faut former les managers sur les dégâts que cela fait et comment faire autrement et pour cela je vous propose de découvrir le livre d’Olga Chiappini qui s’intitule « Accompagner par la présence de plein contact. » Ce coach est maintenant responsable du master de coaching à l’Université d’Aix-Marseille, propose dans son livre une méthode qui intègre différents outils et méthodes de coaching en créant le focus sur la relation.

Qu’est-ce que cette méthode a de particulier ?

Elle est très concrète, elle permet à n’importe qui d’accéder à de nombreux outils et techniques simples pour travailler sur les 8 besoins relationnels de Richard Eskine. Des besoins comme celui d’être validé c’est à dire compris sont identifiés, décrits. En lisant ce livre on trouve des solutions en comprenant mieux ce qui se joue et en pratiquant des méthodes pour créer une relation de qualité avec les autres.

Et si vraiment ça ne marche pas ?

 Il peut y avoir des raisons systémiques, des sociétés qui cultivent les non-dits au lieu d’essayer de créer de la fluidité de communication. Dans ce cas et si la majorité des décisions et du pilotage sont opaques, abruptes et génèrent essentiellement de l’incompréhension, il faut parfois changer d’équipe ou d’environnement car vous allez vous épuiser.