Replay du dimanche 22 novembre 2020

Comment apprendre à vivre ensemble avec nos différences par Béatrice Mabilon-Bonfils

- Mis à jour le

Comment instaurer un vrai dialogue ?

Ouvrir un dialogue de qualité grâce à la reformulation.
Ouvrir un dialogue de qualité grâce à la reformulation. © Getty

C’est bête de le dire mais nous sommes tous différents dans nos manières de penser, de sentir, d’agir et c’est difficile à supporter. On essaie aujourdhui de penser comment apprendre à vivre ensemble avec nos différences. Tous les individus réagissent non pas à la réalité, mais à la représentation qu'ils en ont ! On ne voit pas le réel tel qu’il est : chacun le saisitau travers des filtres sélectifs.

Par exemple, on n’entend qu’une partie de qui nous est dit, celle qui nous conforte dans nos convictions et le reste, on le scotomise c’est- à-dire qu’on ne s’y arrête pas, on ne l’entend même pas… C’est un mécanisme de défense qui nous rassure….mais qui empêche la Relation.

Et on pense souvent à la place de l’autre ?

Oui, par exemple, en tant que parent, on est souvent dans la morale ou l’injonction sans entendre ce qui se dit dans les échanges ou dans les comportements de nos enfants. Mais c’est le cas aussi avec notre conjoint, nos amis, nos salariés. Souvent ce qui est montré à un endroit se joue ailleurs !

 Et on peut améliorer les choses ?

On ne peut pas donner de grands conseils qui vaudraient tout le temps.

Je vous fais une proposition : passer de l’évaluation à la discussion engagée. Qui dit évaluation dit juge et jugé. Et cela détériore du climat relationnel, bloque la communication, arrête l'expression de l'autre.

Je vous propose de choisir une attitude plus ouverte comme une attitude d’exploration des possibles : poser des questions, chercher à en savoir plus, demander des détails...notamment par la technique de la reformulation : répéter avec d'autres mots ce que m'a dit mon interlocuteur. Plutôt que de dire « Tu as eu tort d’agir comme cela .. »; engagez une discussion « Si je t’ai bien compris, tu veux dire que … ». Et là, vous allez déjà mieux saisir le filtre sélectif de votre interlocuteur et penser ensemble un terrain d’entente. 

Nous sommes tous différent mais il n’est pas aisé de s’en rendre compte. Si vous changez votre attitude autour de vous les choses vont changer. 

Mots clés: