Replay du mardi 8 juin 2021

Chateau de Blérancourt : Anne Morgan, l'américaine à l'origine du musée Franco Américain

- Mis à jour le

Balade en Picardie nous emmène chaque semaine, plonger dans l'histoire de notre région à travers ses endroits qui font notre patrimoine. Comme dans l'Aisne, à Blérancourt , ou dans le château se trouve le musée franco américain. Valentine Meyer est avec Valérie Lagier, conservateur en chef du musée

Anne Morgan
Anne Morgan

Dès 1914, Anne Morgan, fille du célèbre banquier américain John Pierpont  Morgan, se mobilise en faveur des populations civiles françaises.  L’armée française lui confie en 1917 le domaine de Blérancourt, pour  établir son quartier général, ce qui lui permet de rayonner sur les  villages alentour. Elle y installe des baraquements provisoires. Avec  son amie Anne Murray Dike, elle crée en 1918 le Comité Américain pour  les Régions Dévastées (CARD).

Les débuts d'un musée à construire
Les débuts d'un musée à construire - Site internet du musée franco américain

En 1917, le château de Blérancourt, situé à quelques kilomètres des  lignes de front, devient le quartier général d’une organisation  humanitaire créée par Anne Morgan pour venir en aide aux populations  civiles de l’Aisne, durement éprouvées par les combats. En 1919, Anne  Morgan achète le château en ruine, dont ne sont plus visibles que la  terrasse, les deux pavillons et la porte monumentale, ainsi que les  soubassements de l’aile nord. Elle reconstitue une partie du domaine,  par achats successifs.

Source : site internet du musée franco américain 

Mots clés: