Toutes les émissions

Billet d'humeur

Du lundi au vendredi à 8h18

Détritus en pleine nature
Détritus en pleine nature - Birmingham Mail

Le coup de gueule nature de Philippe des Assoiffés

Diffusion du vendredi 1 septembre 2017 Durée : 3min

Philippe du groupe de rock alsacien les Assoiffés pousse un coup de gueule contre ceux qui ne respectent pas la nature et y déversent leurs détritus.

Retrouvez les vidéos des Assoiffés et leur page Facebook.

Un truc qui dépote chanté en alsacien : la formule résume parfaitement le style des Assoiffés : des compositions originales 100% rock’n roll qui font sonner des textes 100% en dialecte.

Née dans les caves de Mittelbergheim, au cœur du Piémont du Pays de Barr en Alsace, la première mouture des Assoiffés voit le jour en 1986, menée de front par David (au chant et à la basse) et Phil (à la guitare).

L’aventure va durer jusqu’en 1992, rallier bon nombre de copains musiciens avant de laisser place à d’autres projets, dont certains, comme Shag, sont restés dans les annales du rock alsacien.

2013, retour aux souces. Des fourmis dans les mains, David et Phil se retrouvent avec l’envie d’une récréation. Les Assoiffés ont certes pris de la bouteille, mais leur soif n'est pas étanchée...

Coup de pouce du destin, au même moment, les organisateurs de la 40e Fête du vin de Mittelbergheim sollicitent le groupe.

20 ans après leur première prestation dans leur fief de "Mittel", les Assoiffés sont de retour sur scène. L’émotion est intense, le public conquis. David et Philippe comprennent alors qu’ils répondent à une vraie attente: celle de toute une génération qui se reconnaît dans sa langue régionale mais la veut rythmée par une forme musicale actuelle.

Le répertoire s’étoffe, le line up aussi : avec Nicky à la guitare et Sam à la batterie, les Assoiffés du XXIe sont nés.

Chacune de leur prestation soulève l’enthousiasme du public. Sollicités par leurs fans et mûs par le désir de « laisser une trace de cette expérience, de ce vécu humain et émotionnel », les Assoiffés décident d’entrer en studio pour enregistrer leur premier album.

Sept titres, tous en alsacien, qui racontent, entre restitution d’émotions personnelles et jeu avec les expressions typiques, l’amour (Fer Desch, Hit’se das), la nostalgie (Alter Zapfe, Sylvaner Blues), les relations filiales (A Stortz e de Nacht), la virilité, parfois mal placée (Lombe Seckel) ou l’amitié (S'esch m'r net drom).

Préparez les munitions, cette année, on n’a pas fini de trinquer à la santé des Assoiffés ! Rock s'Dorf !