Toutes les émissions Émissions

le samedi de 17h à 18h

Bleu Hérault Live Spécial Brassens : Les Amis de Brassens et les Zazous Zélés

Georges Brassens sur France Bleu Hérault

Bleu Hérault Live du samedi 22 octobre 2016

Par

Le 22 octobre, Georges Brassens aurait eu 95 ans. Le 29 octobre 1981, il y a 35 ans, il décédait. De nombreux événements, sorties de disques sont prévus autour de cet anniversaire. France Bleu Hérault rend hommage à Brassens ce week-end des 22 et 23 octobre.

Bleu Hérault Live Spécial Brassens : Les Amis de Brassens et les Zazous Zélés

Les Amis de Brassens et les Zazous Zélés, samedi 22 octobre de 17h à 18h sur France Bleu Hérault

Bruno Granier : Les Amis de Brassens

Bruno Granier est sans doute l'interprète le plus intimement proche de Brassens et pour cause, le sang «brassénien» coule dans ses veines puisqu' il est le petit cousin du Sétois ! Il étudie la guitare classique au Conservatoire de Sète dès l' âge de 8 ans. Son «tonton Georges», lui offre en juin 1980 une guitare FAVINO. Il apprend le métier et se produit dans les cafés et les cabarets régionaux. Son répertoire comprend VIAN, FERRE, BEART, TRENET, DUTEIL, Gianni ESPOSITO..., du folklore italien et bien sûr BRASSENS. Il rencontre en 1986 Claude DUGUET avec qui il crée « Les Amis de Brassens ». Sa carrure athlétique, sa voix chaude aux tendres inflexions méridionales et sa sobriété scénique évoquent irrésistiblement Brassens. Et ce n' est pas sans émotion que, derrière ce jeune homme talentueux, par ailleurs excellent guitariste, l'on voit se dessiner en filigrane la silhouette familière veillant affectueusement sur son plus fidèle héritier. Il est accompagné de Philippe Lafon et Alain Dumont pour un spectacle en trio de qualité.

Zazous Zélés

Tout commença lorsqu’une donzelle que l’on appelait « H », mais dont le véritable blase était Hélène Pagès, décida de réunir deux de ses poteaux communs. Sentait-elle déjà, la bougresse,que la rencontre était inévitable ? « Pastèque », répondant au nom de Nicolas Grosso, avait enfin rencontré son « Noyau », plus ordinairement nommé Camille Paicheler. Plus rien ne serait comme avant. Et elle n’avait pas eu tort la nénesse, car tous deux partageaient un béguin démesuré pour Django Reinhardt et les guitares Selmer/Maccaferri. En Septembre 2015, Camille Paicheler décida de se consacrer à son autre passion : la restauration de vieux tacots, une occupation lui demandant de délaisser le groupe. Sans Noyau, l'existence des Zazous Zélés était menacée mais le ciel en décida autrement.Saint Django, du haut de son nuage leur envoya un jeune briscard de première, Pierre Ayral dont la pompe à la fois subtile et douce fit la joie de Pastèque et de H, si bien que tous deux le surnommèrent « Panzer »

> Hommage à Brassens : France Bleu Hérault en direct de Sète dans le cadre du festival "22 V’là Georges"

Partager sur :