Toutes les émissions

Bravo les Femmes

Du lundi au vendredi 16h05

Chantal Brèthes, à la tête d'une exploitation agricole avec sa sœur Lydie.
Chantal Brèthes, à la tête d'une exploitation agricole avec sa sœur Lydie. - Lydie Brèthes.

Lydie Brèthes à la tête d'une exploitation agricole de 70 ha, reconnait que son métier est très difficile.

Diffusion du mardi 6 novembre 2018 Durée : 4min

Lydie reconnait que ce n'est pas facile d'habiter sur son lieu de travail.

Lydie Brèthes est responsable d'une exploitation de culture et d'élevage avec sa sœur. Son père avait acheté cette terre et quand il est mort, trop tôt, sa maman a repris le flambeau seule, toute seule. Après ses études, Lydie a n'a pas hésité, elle est venue donner un coup de main à sa mère, puis sa sœur les a rejoint.  

Aujourd'hui elles sont à la tête d'une exploitation agricole de 70 ha. Elle est très fière parce qu'elle mène à bout des travaux qu'elle ne pensait pas pouvoir effectuer. C'est pour cette raison qu'elle témoigne parfois dans les collèges et les lycées pour dire aux filles qui ont envie de s'installer, "N'ayez pas peur, ça peut se faire" ...  

Malgré tout, Lydie parvient à se trouver du temps pour décompresser, aller au cinéma, aller voir des matchs de basket et rendre visite à ses amis.  Mais son exploitation agricole est une entreprise familiale. Lydie travaille avec sa sœur et pour ne pas qu'elles se crêpent le chignon, elles ont trouvé un terrain d'entente : Lydie s'occupe du côté culture et sa sœur de l'élevage. Parallèlement à son exploitation, Lydie siège au tribunal paritaire des baux ruraux, le tribunal qui juge les litiges entre les fermiers et les propriétaires. Elle est aussi investie  dans la CUMA de Montaut (Coopérative d'Utilisation du Matériel Agricole) puis elle intervient à la commission des agricultrices à la FDESA. C'est pourquoi elle adore parler de son métier. 

Et puis Lydie aime beaucoup les défis, elle a commencé à exploiter une parcelle en bio, dont elle est très fière. Cela étant débuter une culture bio quand votre exploitation a été en conventionnel pendant 50 ans, ce n'est pas chose aisée. D'autant que sur la commune de Montaut, il n'y a aucune exploitation bio.