Toutes les émissions

Bravo les Femmes

Du lundi au vendredi 16h05

Christine sur le podium aux 24h de Spa en 1968.
Christine sur le podium aux 24h de Spa en 1968. - Christine Beckers.

Christine Beckers a appris à conduire en s'asseyant sur le siège passager.

Diffusion du jeudi 13 juin 2019 Durée : 4min

Christine est allée à ses premières 24 heures du Mans avec un ami de ses parents qui conduisait comme une savate !

Christine Beckers Schmitz est d'origine belge. A l'âge de 15 ans, son père l'a amené à une course automobile. Dès lors, elle a voulu être pilote de Formule 1 et n'a jamais dérogé. Son père, bien entendu était contre et Christine n'a pas tout de suite compris que ce refus avait pour but de la protéger...  Quand il lui a dit : "Si tu ne fais pas ce que je te dis, la porte est là" et Christine a pris la porte ... Seulement pour faire de la course automobile, avant la majorité à 21 ans, il fallait l'autorisation des parents. Elle donc décidé de se lancer dans des études de journalisme et a fait un stage dans un journal parisien grâce à l'un de ses oncles qui faisait partie de l'équipe de rédaction. Un grand journal de presse écrite, France Soir.  Elle était chargée de la rubrique culturelle et a assisté en 1964 au concert des Beatles à l'Olympia ... Un concert dont elle n'a aucun souvenir ... Elle n'avait pas dormi la nuit précédente parce qu'elle assistait aux 24 heures du Mans au lieu d'aller assister au récital de la Callas ! 

Christine Beckers avec Lella Lombardi, l'équipage des 24h du Mans 1977. - Aucun(e)
Christine Beckers avec Lella Lombardi, l'équipage des 24h du Mans 1977. - Christine Beckers.

Christine adore les 24h du Mans, le manque de sommeil, le ronronnement des voitures, les odeurs d'essence, tout ça, encore aujourd'hui la met en transes. Et pour elle c'est inexplicable.

Christine Beckers Schmitz habite aujourd'hui au Frêche et a sorti il y a 5 ans, un livre qui retrace sa vie de pilote chez Avant-Propos.

La course ou la vie. - Aucun(e)
La course ou la vie. - Christine Beckers.