Replay du jeudi 30 janvier 2020

Marie Lise :"Portez une très belle robe, si votre lingerie n'est pas adaptée, votre robe sera moche !"

Marie Lise : "Un soutien-gorge, c'est comme une paire de chaussons, il ne doit ni vous gêner, ni vous blesser."

Marie Lise Polo dans sa boutique de lingerie à Mont de Marsan.
Marie Lise Polo dans sa boutique de lingerie à Mont de Marsan.

Marie Lise a fait plusieurs métiers qu'elle a adoré comme, gérante d'une station service, responsable de services contentieux ou même conseillère en financement immobilier. Pour passer du conseil en financement immobilier à la corseterie, c'est toute une histoire. Elle avait 25 ans, lorsqu'elle a poussé la porte de la boutique qu'elle gère aujourd'hui et elle est tombée amoureuse du lieu et de toutes les belles dentelles qui s'y trouvaient. 20 ans plus tard, grâce à un concours de circonstances, elle a pu acquérir la boutique qu'elle occupe aujourd'hui ... Marie Lise est sans concessions. La corseterie est un métier. Elle dit haut et fort qu'il est impensable d'acheter son soutien-gorge sans être conseillé. La vente de corseterie en grande surface est inadmissible ! Pourtant, force est de constater que la plupart des femmes achètent leur dessous en grande surface, seules une minorité passe la porte des boutiques spécialisées ... Marie Lise va encore plus loin : "On devrait interdire la vente de soutien-gorge dans les supermarchés ! Parce que les femmes ne connaissent pas leur taille, parce que leur corps évolue. Peut-être pas tous les mois, mais pas loin ! Un soutien-gorge, c'est comme une paire de chaussons, il n'a pas à vous gêner, à vous blesser."