Replay du vendredi 24 janvier 2020

Le pseudonyme de Monique vient du film avec Bourvil, "Le cœur sur le main".

- Mis à jour le

Marie Pinson, parce qu'elle est une femme et qu'un pinson, c'est joyeux !

Monique Mouxaux des éditions de l'Auguste à AUbagnan.
Monique Mouxaux des éditions de l'Auguste à AUbagnan.

Monique est persuadée que le monde est beau mais que la majorité des personnes ont tendance à penser que 10 minutes de catastrophique dans une journée font que la vie est une catastrophe. Monique n'a jamais été attentive aux honneurs, elle préfère les hommages aux honneurs. Quand elle était enfant et qu'on lui demandait ce qu'elle voulait faire plus tard, elle répondait : " Moi je veux être heureuse !".  

Monique Mouxaux avec une partie de l'équipe au salon "Lire en Tursan".
Monique Mouxaux avec une partie de l'équipe au salon "Lire en Tursan".

Elle est issue d'une famille très nombreuse, très pauvre et isolée au milieu de la nature. Jusqu'à ses 14 ans, Monique ne parlait qu'à sa famille. Hormis par écrit, elle n'a parlé librement, même à l'école, qu'à partir de cet âge là. "Parce que je ne trouvais pas intéressant de partager. Lorsque l'on est enfant, communiquer avec d'autres enfants qui ne songent qu'à jouer ou avec des adultes qui ne vous comprennent pas, et qui sont quand même durs. On a pas le même monde". D'ailleurs, elle admire la faculté qu'ont les enfants à jouer, sourire, même s'ils vivent des moments difficiles, là où les adultes seraient cassés ou sous traitement. Monique s'estime chanceuse, elle a été adolescente dans les années 70. Elle a eu une enfant très jeune et s'est mariée à 16 ans, au moment où la majorité était à 21 ans. Ainsi, elle est devenue majeure, adulte à 16 ans. Elle aimé cet homme avec qui elle a eu une fille mais ... Elle l'a quitté. Aujourd'hui elle vit avec un médecin et pour les autres, elle est la femme du médecin.  Une femme doit constamment prouver que nous sommes capable ! Toutes les femmes sont des battantes, des guerrières ...  

Marion Faucher et son livre.
Marion Faucher et son livre.

Ce que Monique a retrouvé chez toutes les femmes du monde, c'est le besoin de respect.  Elle voyage beaucoup et ce besoin de voyage lui est venu très tôt. A l'âge de 8 ans elle a fait son baluchon et est partie sur la route, en pleine nuit. Elle s'est mise au chaud près d'une décharge publique et s'est réveillée la tête posée sur une très vieille édition de la bible.  Et c'est cette bible qui lui a donné le goût des livres.   Monique est écrivain et à l'origine des éditions de l'Auguste, elle a 64 ans, mais elle a eu 25 vies ! Après son divorce, elle en a eu assez de la vie en communauté, elle est partie avec sa fille élever des chèvres dans la garrigue pendant 3 ans, avec pour seul guide, le livre des Castors Juniors ! Elle a aussi été assistante dentaire, assistante de direction ... Elle a quelques diplôme mais n'a pas fait d'études puisqu'elle s'est mariée à 16 ans. Pourtant, elle adorait l'école. 

Monique avec Aïda, lors de l'un de ses nombreux voyages en Afrique.
Monique avec Aïda, lors de l'un de ses nombreux voyages en Afrique.

Elle a vécu quelques années en Afrique et en Nouvelle Calédonie où elle a monté sa maison d'édition qu'elle a arrêté pour des problèmes de transfert de territoire.  C'est livre de Philippe Nivès "Les mouches vont changer d'âne" qui lui a donné envie de remonter une maison d'édition. Les éditions de l'Auguste ont 9 mois aujourd'hui. Monique écrit toujours bien sûr, sous le pseudonyme Mary Pinson. Ce nom lui est venu en référence au film d'André Berthomieu avec Bourvil "Le cœur sur le main". Et puis un pinson, c'est joyeux !  Monique attribue sa joie de vivre à la chance qu'elle a eu de vivre dans une famille nombreuse pleine d'amour. Elle a eu une vie à la Dickens ... Monique Mouxaux dirige donc la maison d'éditions de l'Auguste et elle parle de ses auteurs avec beaucoup de respect.

Pour accéder à la page facebook des éditions de l'Auguste, c'est ici !

Mots clés: