Toutes les émissions

Breizh Positive

Du lundi au vendredi à 8h28. Rediffusion à 15h18 et 18h27.

Un nouveau poulailler collectif rennais vient d'apparaitre dans le quartier de Chézy près du square Antoine Jagu.
Un nouveau poulailler collectif rennais vient d'apparaitre dans le quartier de Chézy près du square Antoine Jagu. © Maxppp -

Nouveau poulailler collectif à Rennes

Diffusion du jeudi 10 mai 2018 Durée : 1min

C'est désormais dans l'air du temps, les poulaillers citadins se multiplient, et ce sont les municipalités qui les offrent à leurs habitants.

Ca peut  faire sourire  mais comme les déchets organiques représentent près de 40% de nos déchets ménagers résiduels, on peut sérieusement penser que pour diminuer la production de déchets, les poules sont une bonne piste: elles sont capables d' ingurgiter jusqu’à 150 kg de déchets organiques par an. En prime, elles offrent de bons œufs frais ! 

De là à l'envisager comme la nouvelle alliée écologie , il n'y a qu'un pas, de plus en plus souvent franchi. Sans compter que les poules favorisent aussi les liens intergénérationnels autour du poulailler, et qu'elles  permettent aux petits citadins d'avoir un contact avec la nature. A Saint Herblon, le lotissement " Les communs" ne pourrait plus se passer de son poulailler collectif "les poulettes". 

L’élevage de poules en milieu urbain nous vient des Etats-Unis,  et dope les ventes. Les jardineries ont vendu environ  50 000 poules et poussins l'an dernier, ce qui représente une croissance de 150 % en cinq ans. 

Quant aux poules qui viennent d'arriver au pied des immeubles rennais près du square Antoine Jagu, elles ne se sentent pas seules, il y avait déjà un poulailler à quelques mètres de là, un poulailler non collectif celui-ci. Un propriétaire avant-gardiste, finalement, dont l'idée a du faire jaser autrefois, pardon, caqueter!