Les séries France Bleu

C'est arrivé par hasard

Le WE à 6h50

La crème Chantilly
La crème Chantilly © Getty

Comment la pénurie a fait lever miraculeusement une crème devenue fameuse

Diffusion du samedi 18 août 2018 Durée : 2min

Cet homme-là avait acquis quelques belles lettres de Noblesse dans les cuisines de Nicolas Fouquet, un ministre des Finances de Louis XIV, puis il était passé au service de Louis II de Bourbon plus connu comme étant le Grand Condé.

Cet homme-là, était également maître d’hôtel et il veillait à ce que les réceptions données par le Grand Condé dans son magnifique château aux jardins dessinés par Lenôtre, soient toujours réussies. D’ailleurs, La Bruyère, La Fontaine, Mme de Sévigné, Mme de Lafayette, Molière, Bossuet et combien d’autres, tout le gratin du XVIIème siècle, avaient coutume de venir se bousculer à la table de Condé et de s’y lécher les babines. Un soir, pourtant, on avait frôlé la catastrophe. Ce soir-là, aux cuisines, on était sur des charbons ardents et le maître chef veillait plus que jamais au grain car le banquet était tout simplement donné en l’honneur du Roi Soleil lui-même ! On a frôlé la catastrophe ? Oui, parce que tous les invités étaient entrain de finir béatement le sixième service, avec ses entremets au beurre et au jus de gigot, avec ses blancs-mangers faits de pâtes et de lait d’amande, quand le maître d’hôtel, s’est aperçu que le septième service où il devait présenter les fruits avec les crèmes, risquait fort de devoir se faire sans les crèmes !

Le château de Chantilly. - Getty
Le château de Chantilly. © Getty

Incroyable, on allait manquer de crème ! Et pourtant, la laiterie du Prince de Condé, sur la route de Senlis, près du château, passait pour être une des plus belles d’Europe avec ses bâtiments tout en marbre où l’on battait le beurre et où la crème était accueillie dans des vases en porcelaine. Alors, que s’était-il passé pour que l’on soit en pénurie, ce soir-là ? Et il était vraiment trop tard pour courir à la laiterie ! Alors tout en s’interrogeant, en se demandant comment il allait survivre à ce déshonneur, le maître d’hôtel fouettait rageusement la crème qui lui restait en y ajoutant un peu de sucre pour tenter de l’épaissir un peu. Mais elle ne va pas s’épaissir, non, au contraire ! Elle va subitement prendre un étonnant volume ! Incroyable ! L’honneur était sauf, cette fois, pour le pâtissier-traiteur-intendant et maître d’hôtel du Grand Condé qui se nommait Fritz-Karl Vatel, Vatel qui travaillait dans les cuisines du château de Chantilly et dont le coup de fouet nerveux a par hasard donné naissance à une crème en forme de léger tourbillon blanc, la crème Chantilly, bien sûr.