Toutes les émissions

C'est arrivé près de chez nous

Du lundi au vendredi à 7h21.

Le chef étoilé Olivier Bellin
Le chef étoilé Olivier Bellin © Maxppp - Joël Le Gall / Ouest France

Le chef doublement étoilé de Plomodiern Olivier Bellin fête ses 47 ans

Diffusion du mercredi 8 août 2018 Durée : 3min

Le grand cuisinier, élève de Joël Robuchon est né le 8 août 1971.

C'est arrivé près de chez nous un 8 août 1971, la naissance d'un des grands cusiniers bretons Olivier Bellin. Le chef de l'auberge des Glazicks à Plomodiern (29) en baie de Douarnenez, spécialiste de la cuisine entre terre et mer, du blé noir, des artichauts, des poissons et coquillages est détenteur de 2 étoiles au Michelin. Il a ouvert en 2017 un coin de Finistère aussi à Hong-Kong avec un restaurant déjà récompensé par une étoile.

Toujours en recherche de la 3e étoile, Olivier ouvrira un espace zen et détente à l'auberge des Glazicks en septembre 2018 et une nouvelle adresse dédiée à la gastronomie à Paris le 25 août, dans une rue piétonne du 7e arrondissement dans le nouveau quartier Beaupassage. Il y collabore avec 6 chefs comme Anne-Sophie Pic et Thierry Marx. Bellin y cuisinera les produits de la mer façon burger et fish and chips, une street-food mais good !

Après la disparition du grand chef français Joël Robuchon le 6 août, Olivier Bellin - qui a été sous ses ordres de 1995 à 1997 et qui a trouvé sa vocation à 15 ans avec son livre "Ma cuisine pour vous" - livre ses souvenirs d'heures laborieuses à faire sa fameuse purée de pomme de terre, de l'exigence du temps et d'un homme humble mais aussi important à ses yeux qu'un ministre pour faire rayonner la culture française.

C'est arrivé près de chez nous au soir du 8 août 1944, la libération de Quimper par la Résistance.

Le même jour, naissait dans l'Yonne, le petit fils d’un agent des PTT de Saint-Pol-de-Léon, le comédien et chanteur Bernard Menez. Moniteur, puis directeur de colonies de vacances dans les années 60, instituteur puis professeur de mathématiques, il entre à la Comédie-Française mais en démissionne. Second rôle du cinéma français, il tourne avec Jean Lefebvre, Les Charlots, Michel Serrault, Louis de Funès (dans L'Avare), mais aussi Mastroianni, Noiret et Christopher Lee dans (Dracula père et fils de Édouard Molinaro ). Bernard Menez tourne aussi avec le chanteur Christophe et Bernard Hinault dans le court-métrage "Le quepa sur la vilni" et met en scène en Bretagne une opérette complètement déjantée "Le gros, la vache et la mainate". Côté chanson, il signe deux tubes : "Jolie poupée" en 1984 (vendu à 1 million d''exemplaires) et "J'aime pas les filles qui fument".