C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

la Salle Poirel
la Salle Poirel © Radio France - Jérôme Prod'homme

Magnifique Ensemble Poirel de Nancy

Diffusion du lundi 2 mars 2020 Durée : 2min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui, direction Nancy où il nous rappelle la chance que nous avons de disposer de l'Ensemble Poirel, salle et galeries, du nom de Monsieur POIREL qui fit un don à la Ville de Nancy...

Quelle chance a Nancy d’avoir tant de beaux endroits. Notamment pour les arts. Il y a évidemment le Musée des Beaux arts. Le musée Lorrain l’Opéra, le Ballet de Lorraine, l’Autre Canal… Et il y a le très bel ensemble Poirel. Quel magnifique endroit. Une façade académique. Les fameuses galeries qui permettent des expositions régulières, que ce soit d’art contemporains ou d’histoire. Et la salle Poirel. Vaste, avec 880 Places façon théâtre à l’italienne, avec ses colonnes qui élèvent le regard jusqu’à la belle verrière.

C'est rare un tel ensemble dans une ville...

La verrière
La verrière © Radio France - Jérôme Prod'homme

Des noms de grands artistes figurent sur les balcons, de même que ceux de grands hommes politiques. Une salle qui a des airs un peu XVIIIe mais qui se matine d’art nouveau et qui, dès le départ, est un concentré de technologie architecturale de son époque puisqu’on utilise notamment beaucoup de poutres de fer, qui sont cachées par la décoration. La Salle Poirel est un superbe cadeau et on ne le rappelle pas assez au nancéiens. C’est le cadeau de Victor et Lisinska Poirel. 

Le don du couple POIREL

Un couple étonnant, passionné d’art. Lui, ingénieur des ponts et chaussées, né en 1804 à Rosières aux salines, qui a écumé le sud de la France ou encore l’Algérie. Elle, élève du peintre Eugène Delacroix, descendante de Barthélémy Guibal, le grand sculpteur à qui on doit les fontaines de la Place Stanislas et les statues du Château de Lunéville. Ce couple va faire un don extraordinaire. En 1882, un an après la mort de Victor Poirel, en accord avec le testament de on époux, Madame Poirel offre à a Ville de Nancy de quoi réaliser, je cite « une salle de spectacles, de concerts et de conférences destinée aux réunions scientifiques, littéraires et artistiques, avec la possibilité d’y présenter des expositions de peinture ». C’est chose faite grâce au talent de l’architecte Albert Jasson. La Salle Poirel est inaugurée en 1889. 

Elle aura vu tant de beaux évènements.

La scène
La scène © Radio France - Jérôme Prod'homme

Les galeries verront naître les plus belles éxpositions de l’Ecole de Nancy, avant d’abriter les collections de Monsieur Corbin avant la Naissance du Musée de l’Ecole de Nancy ou tout récemment l’expo Prouvé. La salle verra œuvrer Erick Satie, Sydney Bechet, Charlélie Couture et bien d’autres. L’ensemble Poirel c’est concentré de beautés humaines puisque grâce à la beauté de la générosité du couple Poirel, le public peut ici découvrir la beauté née du génies des hommes. C’est un vrai cadeau. 

Mots clés