C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

ebeniste aux manufactures Henryot
ebeniste aux manufactures Henryot - Pascal Bodez / Lorraine Tourisme

La Lorraine a de l'or dans les mains !

Diffusion du lundi 28 octobre 2019 Durée : 2min

Chaque jour Jérôme Prod"homme nous raconte comme c'est beau ou que c'est bon et toujours en Lorraine. Aujourd'hui il nous rappelle comme la Lorraine, grâce à ses artisans d'art, a de l'or dans les mains...

La Lorraine a de l’or dans les mains. On fait du beau et du solide  chez nous depuis longtemps et ça se sait dans le Monde entier. C’est  notamment le cas pour les meubles. Liffol le grand, dans les Vosges, est  doublement capitale. 

Liffol le grand : la double capitale

D’abord, elle est capitale du meuble. Il y a  quelques dizaines d’années, 3000 ouvriers travaillaient le meuble dans  le secteur. Ils sont bien moins nombreux depuis, mais le savoir est  resté et une petite vingtaine d’entreprises continuent à faire le beau  en bois. Elles ont conservé la belle réputation de Liffol « Capitale du  Meuble ». Et il faut dire qu’on en fait des magnifiques, anciens ou  modernes, avec ce bois qu’on trouve si bien dans les Vosges et que les  ébénistes lorrains savent si bien travailler. Des meubles qu’on peut  avoir chez soi, qui valent leur prix, notamment par le temps passé à les  réaliser, et parce qu’il y faut un sacré coup de main. Et des meubles  encore plus beaux, des meubles de luxe, qui sont demandés jusque dans  les palais des émirs de l’orient, dans les châteaux européens ou dans  des palaces aux quarre coin du monde. 

Une manufacture vosgienne a re créé le mobilier érotique de Catherine II de Russie

Catherine II - Aucun(e)
Catherine II

C’est d’ailleurs l’une de ces  entreprises, la Manufacture Henryot qui a réussi à refaire le mobilier érotique dit de Catherine II de Russie. Des meubles en bois massifs,  sculptés avec des formes de sexe, ou représentant des positions. On  l’attribue à Catherine II de Russie parce qu’elle avait un appétit  sexuel un peu costaud, mais il a plus probablement été réalisé pour le  Tsar Alexandre III, à la fin du XIXe, puisque ce mobilier est très  marqué Art Nouveau. Détruit pendant la Révolution Russe, il a repris sa  place à Saint Petersbourg, grâce au savoir-faire des Vosges. Son histoire et des photos (coquines évidemment) à voir sur ce bel article de Liberation. 

une I.G.P pour le célèbre siège

Liffol est  aussi capitale nationale du Siège. Ca paraît bizarre comme ça de dire «  capitale Française du siège », mais c’est super important. Un siège,  solide, beau, c’est compliqué à faire. 24 étapes pour être très précis.  Ca peut être un fauteuil, une bergère, une chaise, à l’ancienne. Mais ça  peut aussi être une création toute nouvelle réalisée grâce à  l’imagination des entreprises de Liffol, en plus du savoir faire de  leurs ouvriers. Ce savoir faire a fait l’objet de l’une des toutes  premières IGP manufacturées. Avant on ne donnait une Indication  Géographique Protégée qu’aux produits gourmands. Depuis 2017, c’est  possible pour les produits manufacturés, autrement dit fait par la Main  de l’Homme. Et Liffol a été l’une des premières à pouvoir le faire.  

C’est bien normal. On croise le travail de nos ébénistes lorrains dans  les plus beaux endroits de la planète. 

Plus d'infos par ici sur le site de Lorraine Tourisme