C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

la Tour Chinoise
la Tour Chinoise - JF Hamard / Epinal Tourisme

La Lorraine c'est beau comme la Tour chinoise d'Epinal

Diffusion du mercredi 30 octobre 2019 Durée : 3min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui il s'arrête à Epinal devant l'étonnante tour chinoise qui a été magnifiquement restaurée et qui offre un bel exotisme patrimonial au coeur de la Cité des Images.

La Lorraine c’est beau comme la Tour chinoise de Epinal. L’Europe d’autrefois adorait les mondes qu’elle considérait comme lointains. Un peu au XVIIe siècle, beaucoup au XVIII et encore un peu au XIXe siècle, en France on se passionne pour le lointain. 

L'Europe adore les turqueries...

On adore tout ce qui est turqueries. Autrement dit ce qui fait penser à l’orient, qu’on assimile aux turcs dont il faut bien dire qu’ils en occupent une grande partie. On croise donc des turques fantasmés puisqu’on ne les connait quasi pas. Ils sont représentés enturbannés chez Molière, chez Rameaux ou encore dans l’enlèvement au Sérail de Mozart. Même Madame de Pompadour, la Maîtresse de Louis XV se fait peindre en femme turque en 1747. Mais les turqueries ne sont pas le seul monde étranger imaginaire qui passionne les occidentaux. Il y a aussi le monde mystérieux de la Chine et donc… Des chinoiseries. 

Madame de Pompadour vêtue en Sultane - Aucun(e)
Madame de Pompadour vêtue en Sultane - C. Van Loo

Et aussi les chinoiseries... Particulièrement en Lorraine. 

Et en Lorraine, notamment on a adoré. Par exemple du côté de Haroué, dans le château, on trouve le magnifique salon Pillement, du nom du peintre qui a réalisé les fresques de ce salon rond puisque dans une tour. Sur un délicieux fond turquoise, on voit des personnages chinois avec des chapeaux pointus et des tenues asiatiques. Exagérées d’ailleurs, comme l’étaient les turqueries. Dans les faïenceries Terre d’Est à Lunéville, on continue à faire des « jardins de tables » avec des chinoiseries, dont les moules ont plus de 2 siècles. On a voit une pagode, et des statuettes de chinois qui jouent des cymbales. 

le salon Pillement au château de Haroué  - Aucun(e)
le salon Pillement au château de Haroué - le boudoir de Marie Antoinette

Un tour chinoise pour abriter... un escalier

Mais le top du top en matière de chinoiseries en Lorraine, et même en France, c’est la magnifique tour Chinoise à Épinal. Étonnante construction qui date de 1804. A cette époque, Christophe DOUBLAT est député d’Epinal. Il vient d’acquérir les ruines du vieux château, et il a décidé d’en faire un jardin paysager, qui existe toujours pour partie d’ailleurs. Le château est bien plus haut que la demeure du député, pas pratique. Il décide donc de construire un escalier. Mais plutôt que d’en faire un banal, il a l’idée géniale de le faire abriter dans une tour chinoise, le top du top en matière de déco moderne à l’époque fan de chinoiseries. Les spinaliens de l’époque voient donc jaillir cette tour qui abrite un escalier italien de 80 marches. Depuis, les aléas de l’histoire ont occasionné la destruction de la belle demeure de Christophe DOUBLAT qui a d’ailleurs mal fini. Le jardin du vieux château a changé, mais la Tour, elle, est toujours là. Classée monument historique en 1992, elle a été magnifiquement restaurée par la Ville d’Epinal qui en a fait un vrai bijou. 

gravure de la Tour Chinoise au XIXe siècle - Aucun(e)
gravure de la Tour Chinoise au XIXe siècle

Une belle visite à faire ! 

lieu et infos grâce à Epinal Tourisme 

la tour chinoise - Aucun(e)
la tour chinoise - JF hamard Epinal Tourisme