Replay du mercredi 30 septembre 2020

Il y a 150 on traçait des frontières de départements qui ont encore des conséquences aujourd'hui

- Mis à jour le

Chaque jour, Jérôme nous raconte la Lorraine. Aujourd'hui, il revient sur les frontières de nos départements lorrains. Des frontières qui sont nées de la guerre de 1870 et qui ont toujours beaucoup de conséquences aujourd'hui...

carte du département de la Meurthe
carte du département de la Meurthe

Nos frontières départementales d'aujourd'hui sont nées il y a 150 ans.

On commémore en ce moment le 150e anniversaire de la guerre de 1870. Cette guerre éclair qui a vu la défaite de la France en 6 mois et la partition de la Lorraine. De cette grande douleur de l’histoire de France sont nées des limites qu’on trouve encore dans notre quotidien. Je m’explique suite au traité de Francfort, qui entérine la défaite de la France, la Moselle et l’Alsace sont rattachée à la toute nouvelle Allemagne, née dans la galerie des glaces à Versailles. La France, dans les négociations, tente de sauver un petit secteur autour de Briey et Longwy parce que si l’Allemagne annexait toute la Moselle de l’époque, la France n’aurait plus beaucoup de mines et d’industries en plus de celles du Nord. 

Longwy et Château Salins sont en Moselle

Je dis la Moselle de l’époque parce qu’en 1871, si Metz est déjà sa préfecture, Forbach, Thionville, Sarreguemines, elle compte aussi Longwy et Briey mais elle ne compte pas Château Salin et Sarrebourg. La Meurthe et Moselle n’existe absolument pas. Au sud de Metz, autour de Nancy, Toul, Lunéville et Sarrebourg, il existe le département de la Meurthe. 

la Moselle "originelle"
la Moselle "originelle"

Et il existe un département de la Meurthe

département de la Meurthe
département de la Meurthe

La préfecture est Nancy, elle est d’ailleurs installée dans le palais du Gouvernement sur la Place de la Carrière. Dans le Salon Rose, le préfet de la Meurthe de l’époque aime montrer les blasons des principales communes de la Meurthe, notamment Sarrebourg. A la lecture du traité de Francfort, A l’Assemblée les députés alsaciens et Mosellans protestent. La France crève de honte. Elle est blessée au cœur. Mais le traité est entériné. La Moselle perd Longwy et Briey, elle récupère Château Salin et elle devient province Allemande. La Meurthe, perd Sarrebourg entre autres. Mais on lui rattache la partie subistante de la Moselle. On ne fera pas un seul département avec ce qu’il reste de l’ancienne moselle, contrairement à ce qu’on a fait pour le territoire de Belfort, ancien territoire alsacien, devenu un département à lui tout seul. 

La Meurthe et Moselle nait en 1871

La Meurthe et Moselle et la Moselle aujourd'hui
La Meurthe et Moselle et la Moselle aujourd'hui

La partie mosellane est rattachée à la Meurthe qui devient la Meurthe et Moselle en 1871. Ce qui en fait un des plus jeunes départements Français. Un département à la forme unique, en canard ou en oie, dont l’une des sous-préfecture est très loin de la préfecture, contrairement à l’idée des révolutionnaires de 1790 qui voulaient que les plus lointaines limites d’un département soient à moins d’une journée de marche de la préfecture, soit une heure de route aujourd’hui. En 1918, quand la Moselle est revenue à la mère Patrie, on a gardé ses limites départementales qui sont toujours les mêmes aujourd’hui. Enfin à peu de chose près, en 1997, soit plus de 126 ans plus tard, la commune de Han Devant Pierrepont est devenue Meurthe et moselane. La Lorraine est décidément une terre de frontières. 

Mots clés: