C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

L'arc Héré aux couleurs d'octobre rose en 2019
L'arc Héré aux couleurs d'octobre rose en 2019 © Radio France - Jérôme Prod'homme

La Lorraine c'est beau... Comme l'Arc Héré à Nancy sur la plus belle place du monde !

Diffusion du mercredi 23 octobre 2019 Durée : 3min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous donne une nouvelle raison d'aimer la Lorraine si ça n'est déjà fait. Dans "c'est bon ou c'est bon et c'est en Lorraine" Jérôme a choisi de nous parler de l'Arc Héré, sur la place Stanislas de Nancy. Une idée de génie de celui qui lui a donné son nom : Héré

La Lorraine c’est beau comme l’Arc Héré. Pour moi c’est le  couronnement de la Place Stanislas, en fait de l’ensemble XVIIIe de  Nancy classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité depuis 1983. Évidemment  les fontaines sont sublimes, pareil pour les grilles ouvragées de Jean  L’amour ou pour les sculptures. Mais l’Arc de triomphe c’est lui qui  donne définitivement à Nancy un air de capitale. Mérité d’ailleurs  puisque rappelons qu’elle a été capitale d’un état indépendant. 

l'arc héré de près  - Radio France
l'arc héré de près © Radio France - Jérôme Prod'homme

Il fait la jonction des "deux villes" de Nancy depuis 1755

Mais  revenons à l’Arc Héré. Avant Stanislas, il  y avait distinctement deux  villes. La plus ancienne, la ville vieille, et on l’appelle d’ailleurs  toujours comme ça, et la ville nouvelle, fondée par Charles III aux  alentours de 1600, et qui faisait 5 fois la première ville. Chacune  était bordée de remparts. Ce qui fait que quand vous arriviez de la rue  des doms pour aller en vieille ville vous tombiez sur un mur et une  porte monumentale, la Porte Saint Nicolas. Quand Stanislas s’est  finalement décidé pour faire une place là, et faire la jointure des deux  villes, la France, nouvellement propriétaire de la Lorraine, a imposé  qu’il garde les remparts de la ville vieille. 

la renommée de Nancy - Aucun(e)
la renommée de Nancy - Ville de Nancy

L'obligation de garder les remparts mène à cette idée de génie

Et c’est là le coup de  génie de Héré. Qu’a cela ne tienne, il a percé le rempart pour en faire  une porte magnifique. Le vieux rempart c’est ce qui explique d’ailleurs  la profondeur de l’arc Héré. Au début du XIXe, on passait même à pied  dessus pour aller à la Pépinière. Pour habiller son trou dans le mur,  Héré a eu l’idée de s’inspirer de l’Arc de triomphe de Septime Sevère, à  Rome, lequel a d’ailleurs aussi inspiré le carrousel du Louvres qui  vous rappellera Nancy en plein Louvre. Il est décoré de bas reliefs  dédiés à Minerve, Mercure et  Apollon dieu du soleil et de la beauté. On  y trouve aussi les 9 muses. 

la Renommée au dessus du médaillon de Louis XV tenu par Minerve  - Aucun(e)
la Renommée au dessus du médaillon de Louis XV tenu par Minerve - Pierre SELIM / Wikipédia

Un arc de triomphe magnifique et couronné d'une renommée

Au dessus, un médaillon avec le profil de  Louis XV porté par Minerve et la déesse de la paix et surnommé de la  déesse de la Renommée qui embauche sa trompette pour faire retentir le  glorieux nom du roi. Trompette qui, comme le médaillon n’est pas  d’origine. Elle a été dérobée il y a une 40aine d’années et remplacée.  Quant au médaillon, lui aussi à été refait. Dézingué à la Révolution,  remis à la restuaration, re enlevé lors de la révolution de 1830, il est  finalement revenu en 1852 et il n’a pas bougé depuis. Magnifique œuvre  que cet arc de Triomphe rénové il ya quelques années et dont on a  récemment ré éclairé la renommée qui forme donc nuit et jour un  véritable diamant au sommet du bijoux de la plus belle place du monde.  Jour et nuit la renommée de Nancy souffle son bonheur de vivre à Nancy .