C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

Remiremont vue de haut
Remiremont vue de haut - Wikicommons

La Lorraine c'est beau... comme Remiremont

Diffusion du jeudi 24 octobre 2019 Durée : 3min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous donne une de ses raisons d'aimer la Lorraine. Aujourd'hui, il nous emmène à Remiremont dans les Vosges pour découvrir une ville dont il nous dit qu'elle a "le sens du beau".

J’aimais bien la coquette, qui lui donnait un petit air coquin, mais  j’avoue que d’appeler « Remiremont la Belle des Vosges » est une bonne  idée. Elle le mérite vraiment. Elle mériterait d’ailleurs d’être  beaucoup plus connues, en premier lieu par les Lorrains qui ne vont pas  assez nombreux la découvrir. J’ai vu des villes beaucoup moins belles en  France être assaillies de touriste, alors que ça n’est pas le cas de  Remiremont quand bien même elle est magnifique. 

Remiremont a le sens du beau. 

Remiremont a le sens du  beau. Depuis longtemps. Même le volontaire est beau. Bien campé, taille  36 mais épaules larges, il rend hommage à ces vosgiens républicains de  la première heure qui sont partis les premiers au secours de la Patrie  en danger en 1792. Les belles arcades, a la fois jolies et bien  pratiques pour s’abriter par temps de pluie ou de neige, sont très  symboliques finalement de cette ville qui a su allier le sens pratique à  la beauté. Les hôtels des chanoinesses, qu’on appelle des maisons  canoniales, continuent d’étonner les amateurs de belles pierres, auprès  de la magnifique mairie, palais des abbesses, et tout autour de la belle  église Saint Pierre, magnifique abbatiale dont on ne rappellera jamais  assez qu’elle a vu défiler le taquet de la noblesse d’Europe pendant  plusieurs siècles. 

la Cité des Chanoinesses 

Remiremont cité de chanoinesses c’est vrai, dont on  dit qu’elles ont inventé la pointeuse puisqu’elles signalaient leur  présence aux différents offices de la journée en faisant un trou avec  une épingle dans un papier dédié à cet effet. Des chanoinesses qui ont  veillé à la paix dans cette vallée, notamment lors de la terrible guerre  de trente ans. Et Des chanoinesse qui n’étaient pas ennemies du  commerce puisque c’est à leur époque que la ville s’est doté de son  centre-ville si cossu. Je n’oublie pas les belles maisons de maîtres  tout autour. Bref quand on se ballade à Remiremont on sent que les gens  ont eu plaisir à faire beau pour eux et pour les autres. Une sorte de  générosité urbaine. 

une ville qui pense  

Je n’oublie pas Remiremont ville qui pense, elle qui  a vu passer Jules Méline, fondateur du fameux poireau, autrement dit le  mérite agricole. Nom étonnant que « poireaux » dont je me suis toujours  demandé s’il n’y avait pas pensé au retour d’une virée à la Bresse là  où il y a tant de Monsieur ou Madame Poireaux. Bref allez à Remiremont.  Découvrez là magnifique depuis le Saint Mont, parcourez les rues  anciennes, découvrez les fontaines, et faites un voyage dans le temps.  C’est aussi ça faire du tourisme. 

Pour visiter Remiremont c'est ici 

Pour s'installer à Remiremont c'est ici

Remiremont. A gauche "Le volontaire" à droite l'Abbatiale  - Aucun(e)
Remiremont. A gauche "Le volontaire" à droite l'Abbatiale - wikicommons