C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

le célèbre pâté Lorrain !
le célèbre pâté Lorrain ! © Radio France - Jérôme Prod'homme

La Lorraine c'est bon comme le fameux pâté Lorrain !

Diffusion du jeudi 3 octobre 2019 Durée : 3min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui, il a décidé de nous parler de ce grand plaisir culinaire qu'est notre légendaire pâté Lorrain !

La Lorraine c'est bon comme un pâté lorrain !

Ah voilà une chose qui nous réconcilie tous, qu’on soit de Nancy ou de Metz, de la Meuse ou des Vosges. Et on y met chacun nos différences. Les Vosgiens et les Mosellans aiment la marinade au vin d’Alsace, tandis que à l’ouest de Lunéville, du côté de Nancy ou de la Meuse, on aime plutôt le vin de Toul. Voilà un cadeau qu’on trouve partout chez nous, à 20 mètres d’un site Patrimoine Mondial de l’Humanité, la Place Stanislas, et dans le milieu d’un petit village, chez le boulanger ou chez le boucher. 

Peut être le plus ancien point commun des lorrain(e)s 

C’est un point commun Lorrain et c’est peut-être même le plus ancien. Les alérions du drapeau, sont ceux des ducs de Lorraine, ils sont devenus entièrement Lorrains récemment, puisqu’à Metz, Toul ou Verdun, on n’avait pas le même drapeau. Alors que le pâté Lorrain, lui, il a même précédé le drapeau Lorrain. Il est déjà raconté en recette au XIIIe  siècle, par un spécialiste, un cuisinier nommé Guillaume Tirel, dit «Taillevent». Un normand soit dit en passant puisqu’il est né à Pont Audemer. 

Une recette du XIIIe siècle 

Dans son «traité du viandier» Taillevent parle déjà du bonheur de déguster notre pâté. Viande de porc, parfois un peu de veau, échalote, marinade au vin blanc, et une belle cuisson dans la pâte feuilletée qui le rend délicieux aussi froid que chaud. Le petit pâté n’est pas très connu en dehors de la Lorraine, et d’une certaine manière c’est tant mieux. On le garde pour nous. Pour le petit creux des travailleurs du matin. Pour la petite pause au retour d’une randonnée, ou en version familiale pour un repas du dimanche soir, avec un brin de  salade verte. Le pâté lorrain on l’aime pour sa simplicité. Pas besoin d’en rajouter. Y compris à la recette. 

Pas touche à la recette ! 

J’ai goûté des pâtés marinés à n’importe quoi. J’en ai même goûté aux herbes de Provence. Et là je dis non. Laissez-le tranquille. Innovez ailleurs. Le pâté lorrain c’est une recette simple mais c’est une tradition exigeante. Et on compte sur vous bouchers, charcutiers, pâtissiers, boulangers ou restaurateurs pour le respecter et le faire découvrir aux touristes pour qu’ils partagent à  leur tour le bonheur de mordre dans un petit pâté, et au final, de goûter à la Lorraine. 

la maison Payeur et son beau prix France Bleu Debuyer du pâté Lorraine - Radio France
la maison Payeur et son beau prix France Bleu Debuyer du pâté Lorraine © Radio France - Jérôme Prod'homme

Rappelons que France Bleu Lorraine et DeBuyer décernent chaque année le PRIX FRANCE BLEU DEBUYER DU MEILLEUR PATE LORRAIN. Il a été décerné à la boulangerie Jérôme PAYEUR à BACCARAT pour 2019-2020.