C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

Rue de Nancy - Illustration
Rue de Nancy - Illustration © Getty

La Lorraine c'est bon comme un bon resto à Nancy !

Diffusion du jeudi 10 octobre 2019 Durée : 2min

Chaque jour Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui, il rappelle ce bonheur qu'on peut vivre à Nancy de se faire un bon resto "entre bonnes gueules" !

La Lorraine c’est bon comme un bon resto à Nancy !  

Nancy est  gourmande. Elle compte l’un des plus importants nombres de restaurants  par habitants de France. On adore tester de nouvelles saveurs, se  refiler le nom d’une bonne table où on s’est éclaté avec des amis, bien  au chaud et les joues rouges, après l’une de ces belles journées d’hiver  qui voient le bleu régner dans le ciel et l’eau se pétrifier dans les  fontaines de la Place Stanislas. On aime se retrouver dans la fraîcheur  d’une terrasse quand l’été de Lorraine a fait monter le thermomètre très  haut. Les rires, les éclats de voix, et quelque chose dans l’air qui  vous dit que la vie sait parfois se montrer bonne fille. Cette envie de  plaisir gourmand est aussi indissociable des gens d’ici que leur sens du  travail et de la solidarité. Elle ne date pas d’hier. 

La gourmandise à Nancy c'est historique !

C’est d’ailleurs  la gourmandise qui a fait le succès de ces macarons que des religieuses,  les sœurs macarons, chassées de leurs couvents par la Révolution  Française, se sont mise à vendre pour subsister. Ces macarons de Nancy  côtoient la fameuse bergamote de Nancy qu’on suce ou qu’on croque selon  ses humeurs. Et je passe sur ces chardons lorrains, fuseau ou lard  lorrain, sur la légendaire quiche lorraine. On aurait tort, ceci dit,  d’enfermer la ville dans ses spécialités. On ne goûte pas que ça bien au  contraire ! 

Pour les touristes, un dîner à Nancy c'est "so french" 

On aime le restaurant. A la Française. Un temps entre  proche et le plaisir de déguster de bonnes choses. On aime découvrir les  nouvelles adresses, se faire plaisir en revenant régulièrement vers les  valeurs sûres. C’est très français ça ! Nos cafés et nos  restaurants  de Nancy, « so french » en fait, provoquent chez nos touristes étrangers  une espèce de saisissement devant ce don Français de faire jaillir le  plaisir là où on pourrait juste manger. Cet amour des bonnes tables on  peut le satisfaire à Nancy, dans la métropole mais aussi partout en  Lorraine. Terre gourmande par excellence ! On peut en être fier.  Alors c’est vrai on dit que la gourmandise est un vilain défaut. Moi je  dis que c’est d’être vilain qui est un défaut ! Et que la gourmandise de  Nancy ou de Lorraine c’est une qualité ! Voila !