Replay du vendredi 4 décembre 2020

Ils étaient trois petits enfants qui s'en allaient glaner aux champs...

- Mis à jour le

La Saint Nicolas on la célèbre avec joie chaque année en Lorraine. Jérôme nous rappelle aujourd'hui que Saint Nicolas, d'après la légende, aurait sauvé trois petits enfants victime d'un boucher pas très fut fut... Trois petits enfants dont l'histoire a été racontée pendant des siècles ...

Saint Nicolas d'après les Images d'Epinal
Saint Nicolas d'après les Images d'Epinal - Print Collector / Contributeur Editorial - n° : 463919433 Collection : Hulton A

Glaner ? Saloir ? Ca veut dire quoi ? 

Cette légende des trois petits enfants a été racontée bien des fois. J’ai retrouvé une version qui a un peu plus de 100 ans et que je voulais vous raconter aujourd’hui. Il me parait important de vous dire deux choses pour mieux la comprendre. Vous verrez que les enfants vont glaner. Glaner c’est ramasser les épis de blés oubliés par ceux qui ont fait la récolte. C’était ce que faisaient les gens très pauvres pour pouvoir manger. C’est parce que les trois enfants étaient très pauvres qu’ils ont glané. Et le saloir c’est le frigo d’autrefois. On y entreposait la viande qu’on salait beaucoup pour l’empecher de pourrir et pour la manger plus tard. 

Comment s'appelaient les enfants ? 

Certaines sources nous disent que les enfants s’appelaient Claudon, Philippe et Jacquot.

La légende écrite par Gérard de Nerval en 1842

Il était trois petits enfants
Qui s'en allaient glaner aux champs.
 

S'en vont au soir chez un boucher.
« Boucher, voudrais-tu nous loger ?
Entrez, entrez, petits enfants,
Il y a de la place assurément.»
 

Ils n'étaient pas sitôt entrés,
Que le boucher les a tués,
Les a coupés en petits morceaux,
Mis au saloir comme pourceaux.
 

Saint Nicolas au bout d'sept ans,
Saint Nicolas vint dans ce champ.
Il s'en alla chez le boucher :
« Boucher, voudrais-tu me loger ? »
 

« Entrez, entrez, saint Nicolas,
Il y a d'la place, il n'en manque pas. »
Il n'était pas sitôt entré,
Qu'il a demandé à souper.
 

« Voulez-vous un morceau d'jambon ?
Je n'en veux pas, il n'est pas bon.
Voulez vous un morceau de veau ?
Je n'en veux pas, il n'est pas beau !
 

Du p'tit salé je veux avoir,
Qu'il y a sept ans qu'est dans l'saloir.
Quand le boucher entendit cela,
Hors de sa porte il s'enfuya.
 

« Boucher, boucher, ne t'enfuis pas,
Repens-toi, Dieu te pardonn'ra. »
Saint Nicolas posa trois doigts.
Dessus le bord de ce saloir :
 

Le premier dit: « J'ai bien dormi ! »
Le second dit: « Et moi aussi ! »
Et le troisième répondit :
« Je croyais être en paradis ! » 

Mots clés: