Replay du mardi 19 janvier 2021

La Lorraine c'est beau comme... Théo CURIN

- Mis à jour le

Il est un exemple d'énergie et d'engagement. Théo CURIN est un grand sportif, il est aussi un modèle pour de nombreux jeunes parce qu'il sait se dépasser pour aller encore plus loin. Un "bon gamin" comme on dit ici, et qui est né à Lunéville...

Le nageur Théo Curin s'entraine dans la piscine olympique de Font-Romeu
Le nageur Théo Curin s'entraine dans la piscine olympique de Font-Romeu © Radio France - François DAVID

Il est vraiment épatant Théo. Et il nous rends fiers. Fiers de lui. La Lorraine c’est  beau comme cette incroyable volonté de Théo Curin. Un Lunévillois qui ne cesse de faire la une de l’actualité sportive. Né avec le siècle comme disait ma grand-mère, avec le millénaire même, puisqu’il a vu le jour en l’An 2000, Théo a affronté très tôt les mauvais coups de la vie puisqu’à l’âge de 6 ans, une méningite foudroyante a amené à l’amputer des 4 membres. 

Une énergie incroyable 

Ce que la vie ne lui a pas pris, en revanche, c’est cette incroyable énergie qu’on ressent dès qu’on est en sa présence, mais j’allais dire rien qu’à regarder une photo de lui, de ce regard ardent, qui impressionnent. Et il y a de quoi puisque cette incroyable énergie, allier à un sens de l’éffort sans faille, lui ont permis de se hisser sur les plus haut podiums du monde du handisport à travers la natation qui est sa grande passion. Médaille d’argent à même pas 16 ans en 200 mètres nage libre au championnats d’Europe de Natation Handisport, déjà très connu à la télévision où il est souvent invité, où il bosse, comme il bosse en tant que comédien pour la série Vestiaires sur France 2, comme il bosse en tant qu’égérie de la marque Biothem, comme il bosse aussi aux côtés de Martin Fourcade pour préparer l’arrivée des jeux olympiques à Paris pour la première fois depuis plus d’un siècle. Je vous l’ai dit incroyable énergie. 

Et un nouveau défi

Et ce goût des défis qui nous donnent envie de l’encourager jusqu’au bout du monde, en l’occurrence au bord du lac Titi Caca à des milliers de kilomètres de notre Lorraine où il tentera la traversée de ce lac immense de 120 Km qui est aussi le lac le plus haut du monde. Un air plus rare donc puisqu’en altitude, une distance qui équivaut à l’aller retour Nancy Metz, une eau à 8 degrés vous verrez qu’il y arrivera. Il est déjà à l’entraînement. Un entraînement militaire. Il va continuer à s’entraîner et il fera encore la une en 2021 quand il aura franchi la ligne d’arrivée. Un lorrain qui ne lâche rien c’est Théo Curin. Et Théo si tu nous entends, si ton entourage, ta famille tes amis, nous entendent, sache bien que la Lorraine est très fière de toi et qu’on est toutes et tous à tes côtés. 

Mots clés: