Replay du vendredi 9 avril 2021

La Lorraine c'est beau comme... le talent des chercheurs qui ont fait "venir" de la truffe blanche

- Mis à jour le

La Lorraine est aussi une terre où on trouve des truffes. Délicieuses truffes de Meuse par exemple. Et depuis quelques temps on arrive même à faire "venir" des truffes blanches, les plus prestigieuses...

Pressé de Foie Gras de Canard aux Artichauts et Truffe
Pressé de Foie Gras de Canard aux Artichauts et Truffe © Radio France - Dimitri Kuchenbrod

Champenoux. Un joli coin de Lorraine, au large du grand couronné. L’église, matinée de pierre de Jaumont. Le lieu de naissance de C Jérôme aussi et le lieu de la découverte. Incroyable découverte de l’INRAE : le fait de faire venir de la truffe blanche quand on le souhaite. 

Le village de Champenoux
Le village de Champenoux - Par Ske — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index

A Champenoux on fait des recherches sur les truffes

On ne se rend peut être pas compte comme ce qu’on fait les pros de l’INRAE est révolutionnaire. Rien de plus capricieux que la truffe, ce qui explique sa rareté donc son prix. Vous avez beau avoir les arbres, la terre, le climat, vous pouvez toujours courir, la truffe pousse où et quand elle veut. Et nos spécialistes ont réussi à la dompter. Voilà qui rappelle comme la Lorraine est terre de truffes. Je ne parle pas de nous ! Je parle de ce champignon incroyable dont le goût fabuleux fait pleurer de joie quelques gastronomes que je connais. 

La Lorraine est une très ancienne terre de truffes

Pas une terre de truffe blanche au départ, mais nous avons notamment notre truffe de Meuse, moins chère que la truffe du Périgord, mais que je trouve pour ma part plus sympa. Plus accommodante. Elle peut être un peu cuite. Elle est plus vive. Plus pointue. Elle a d’ailleurs fait le bonheur culinaire des plus grandes tables, ducales évidemment puisque les ducs de Lorraine étaient gastronome, et c’est normal dans la région de quelques uns des meilleurs plats d’Europe. Des tables royales aussi, notamment à la cour de France où on a dégusté des truffes de Lorraine jusqu’à ce que François 1er, il y a 5 siècles, décide qu’il préférait la truffe du Périgord. Peut être bien par radinerie remarquez. Après tout cette truffe poussait dans son royaume. Pas besoin d’en importer de Lorraine. 

On en goûte plus facilement qu'ailleurs

Je ne dis pas qu’on mange facilement des truffes chez nous, ça reste cher évidemment, mais c’est une des choses que j’ai découvertes quand je suis arrivé en Lorraine. Je ne connaissais pas moi qui avait grandi dans l’Ouest. Et c’est la Lorraine qui m’a offert ce goût inimitable. Rien que pour ça je lui suis reconnaissante. Et je suis reconnaissant à ces chercheurs lorrains qui vont faire trembler le monde des amateurs et producteurs de truffes grâce à leur découverte, fruit de plusieurs années de travail intense, et preuve que « Le Lorrain ne lâche rien » et qu’il a raison puisqu’il réussi des prouesses là où les autres n’ont même pas commencé à chercher. 

Mots clés: