Replay du mercredi 2 septembre 2020

La Lorraine c'est beau... comme Epinal!

- Mis à jour le

Chaque jour, Jérôme se réjouit de la Lorraine. Aujourd'hui, il s'arrête à Epinal pour nous rappeler tout ce qu'on voir et faire dans cette ville qui n'est pas comme les autres. Direction la capitale des Vosges...

Un bonheur de parcourir les ruelles autour de l'antique basilique Saint Maurice
Un bonheur de parcourir les ruelles autour de l'antique basilique Saint Maurice - Par ArKaNuM — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/i

J’adore Epinal. Quand j’ai vu arriver la campagne de pub « on n’est pas bien là ? » je me suis dit « c’est vrai qu’on y est bien ». Assez petite pour y croiser des amis facilement, assez grande pour qu’on ne les croise pas tout le temps. Assez petite pour aller au ciné ou à la médiathèque en 2 temps trois mouvements, mais assez grande pour faire un bon running le long du canal ou de l’espace cours. traversée par la Moselle qui lui donne beaucoup de noblesse, - c’est toujours plus noble une ville traversée par une rivière -. 

Le bonheur de flâner dans les petites rues

Des petites rues sympas, notamment autour de la basilique Saint Maurice. On se croirait parfois dans un film de capes et d’épée, ou, en poussant vaguement le bouchon, dans les villes de contes de fées qu’on voit dans Shreck, avec des maisons colorées. La place des Vosges pour un petit verre à la cool, les restaurants avec de bonnes doses vosgiennes dans l’assiette. Une ville pleine d’histoire mais sans en faire un fromage. Le château, qui étaient absolument énorme au temps de sa splendeur, et qui a cette belle retraite d’être le poumon vert de 27 hectares dans la capitale des Vosges un département voué à la nature. 

Le passé c'est un cadre pour la vie d'aujourd'hui...

Le passé qui n’est pas une prison, mais une source, du côté du musée de l’image, de l’imagerie. Pareil pour l’héritage de Epinal, le bois, dont on fait maison et meubles depuis la nuit des temps et qui est devenu une spécialité de la ville au point que cet héritage est devenu l’avenir des étudiants de l’ENSTIB. La jeunesse est d’ailleurs présente à Epinal, au sortir des écoles, des lycées, et des soirées étudiantes pas moins joyeuses qu’ailleurs. D’ailleurs, l’un des plus beaux emblèmes pour moi, c’est le fameux petit pineau. Tout nu tout en haut. En haut de sa colonne depuis 170 ans, il est tout nu et il s’affaire. A oter une épine. Il est concentré, il est à ce qu’il fait, sans se prendre au sérieux parce qu’au final il est tout nu le pineau. Il est vosgien. Spinalien. Non pas qu’on se promène nu ou qu’on s’assoie en haut de colonnes dans les Vosges en général et à Epinal en particulier, mais parce qu’on sait faire les choses bien. Sans jamais se prendre au sérieux.

EN SAVOIR PLUS : 

Le tourisme à Epinal c'est ici

Le tourisme dans les Vosges c'est par là

Mots clés: