C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

la Croix de Lorraine
la Croix de Lorraine © Getty

La Lorraine c'est beau...comme le symbole de la croix de Lorraine

Diffusion du mardi 28 janvier 2020 Durée : 3min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui, il s’arrête sur le symbole le plus connu de notre région ; la Croix de Lorraine. Un symbole à l'histoire très ancienne et qu'on retrouve toujours aux côtés de ceux qui se battent pour leur Liberté

La Lorraine c’est beau comme l’un de ses symboles les plus connus.  Les plus beaux peut être : la croix de Lorraine. Fort ancien comme  symbole, et d’ailleurs pas lorrain au départ. 

Un morceau de la "vraie croix" découverte à Jérusalem

les reliques de la Croix d'Anjou conservée par les sœurs de la Girouardière à Baugé-en-Anjou - Aucun(e)
les reliques de la Croix d'Anjou conservée par les sœurs de la Girouardière à Baugé-en-Anjou

Son nom originel c’est la  croix de Jérusalem. Au départ, il s’agit d’un morceau de la vraie croix,  découverte par Ste Hélène à Jérusalem et amené à Jérusalem qu’on aurait  monté en forme de croix à deux branches. Cette « vraie croix » est  arrivée jusqu’en Anjou par ventes successives et elle est devenue  l’objet d’une vénération particulière par la famille d’Anjou, famille  princière apparentée aux rois de France. A tel point qu’elle devient la  croix d’Anjou. 

Devenue la Croix d'Anjou, elle arrive en Lorraine avec René 1er

la croix de Lorraine  - Aucun(e)
la croix de Lorraine

Et comment vient elle en Lorraine me direz vous ? Par  cette famille là justement. Par René d’Anjou, duc de Bar qui devient  René 1er duc de Lorraine par son mariage avec Isabelle de Lorraine. En  1477, le petit fils de René 1er, qui s’appelle René II de Lorraine et de  Bar, choisi ce symbole là au moment de combattre les bourguignons.  Au-delà du souvenir du grand père, c’est un choix pratique pour se  battre. 

Elle est choisie par René II face à la Croix de Saint André de Charles le Téméraire

Le symbole des bourguignons c’est la croix de Saint André, une  sorte de gros X. Du coup pour se reconnaitre sur les champs de bataille  et ne pas embrocher autre chose que des bourguignons, les lorrains  choisissent leur croix à eux, la croix d’Anjou de la famille de leur duc  qui devient la Croix de Lorraine. Cet emblème ne quitte plus la  Lorraine dont il devient très symbolique. 

Beaucoup représentée au moment de l'annexion de la Moselle

Avec le chardon de Nancy,  c’est l’une des symboles qu’on sculpte ou qu’on représente en vitraux  dans les maisons construites à Nancy ou Epinal après l’annexion de la  Moselle par l’Allemagne, pour rappeler que la Lorraine sera réunie un  jour. A Sion, une croix de Lorraine est brisée en 1871 et on écrit  dessous « ca n’est pas pour toujours ». elle sera recollée en 1920 au  moment du retour de la Moselle à la Lorraine et on y écrira « cette fois  c’est pour toujours ». 

Antoine 1er, représenté par Mansuy Gauvain sur la Porterie du Palais Ducal à Nancy. Fils de René II, le duc Antoine fait fièrement figurer la Croix de Lorraine sur son cheval carapaçonné - Aucun(e)
Antoine 1er, représenté par Mansuy Gauvain sur la Porterie du Palais Ducal à Nancy. Fils de René II, le duc Antoine fait fièrement figurer la Croix de Lorraine sur son cheval carapaçonné - By Karlavidal - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.p

Elle devient emblème de la France Libre

C’est l’amiral Muselier, au racines lorraines, un proche de de Gaulle,  qui la propose au général pour les avions pilotés par les Français  libres. Elle deviendra le symbole de la France libre. Vous aurez  remarqué qu’elle a toujours accompagné les plus petits. René II face à  l’immense charles le Téméraire, de Gaulle face à l’ogre nazi. Et  surtout. Elle est toujours aux cotés de celles et ceux qui veulent  sauver la Liberté. Les Lorrains de 1477 comme les Français de 1944. C’est la croix de la Liberté.

Drapeau de la France libre (tombe de Philippe Kieffer à Grandcamp-Maisy (Calvados) - Aucun(e)
Drapeau de la France libre (tombe de Philippe Kieffer à Grandcamp-Maisy (Calvados) - Par Jacques.chareyron — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimed