C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

vase
vase - Ville de Pont à mousson

Les merveilles du Musée du papier mâché à Pont à Mousson : à voir absolument !

Diffusion du mercredi 11 mars 2020 Durée : 2min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Cette semaine il s'est arrêté non loin de la Place Duroc à Pont à Mousson pour découvrir un lieu vraiment étonnant...

Les amateurs parlent souvent de ''musées pépites''. De ces musées qu’on  ne s’attend pas forcément à découvrir et qui vous ravissent l’esprit et  le regard pour peu que vous les découvriez. Une pépite c’est aussi ce que  disent les nombreux bateliers qui s’arrêtent au port de Pont à Mousson  pour quelques heures ou quelques jours et qui finissent par découvrir le  fameux musée du papier maché. 

Un musée dédié à cette technique qui permet beaucoup de choses

Dit comme ça, cela pourrait presque  prêter à sourire. La papier maché ça sonne toc, fragile, éphémère et  surtout passé. Le musée « au fil du papier » de Pont à mousson montre  justement l’incroyable intérêt de cette technique qui a connu une belle  heure de gloire aux XVIIIe et au XIXe siècle. Versailles ne dédaignait  pas d’en user, la quasi-totalité du célèbre petit théâtre de Marie  Antoinette est en papier maché et n’a pas bougé depuis plus de 230 ans.  

Même Versailles a aimé le papier mâché

le théâtre du petit trianon
le théâtre du petit trianon - wiki commons

C’est dire que c’est solide. On en faisait de multiples petits objets  autrefois. Des objets de tous les jours, pratiques, légers, mais aussi  de véritable petits bijoux, des œuvres d’art. On en découvre d’ailleurs  de surprenantes créations au musée de Pont à mousson, par exemple des  jarres, ou des miroirs. 

Le mobilier royal de la Reine Victoria

le mobilier dit de la Reine Victoria
le mobilier dit de la Reine Victoria - Ville de Pont à mousson

Et même, l’incroyable mobilier de la Reine  Victoria. Un mobilier superbe tout en volutes noires et rouges. 7 pièces  dont un divan qui auraient connu la villa de la reine à Osborn, et qui  aurait donc vu s’assoir le royal séant et quasi tous les souverains de  l’Europe du XXe siècle puisque Victoria était surnommée la Grand-mère de  l’Europe tant on trouvait forcément un de ses descendants sur les  trônes disponibles, en Angleterre, en Allemagne ou en Russie par  exemple. Ce musée trouve bien sûr sa légitimité dans l’histoire de Pont à  Mousson, qui était connue au XIXe siècle pour ses images, comme Epinal,  mais aussi et surtout pour son papier maché. Une industrie qui s’est  arrêtée quand on est passé au plastique. Et qu’on devrait redécouvrir.  

Une technique du passé qui est avant gardiste de nos jours puisqu'on réutilise du papier plutôt que de le jeter

Puisque le papier mâché c’est du papier réutilisé, de journaux par  exemple, qu’on retravaille. Et ré utilser, ré employer comme on dit,  c’est le meilleur moyen de ne pas encore et toujours puiser dans les  réserves de la Nature. Allez voir ce beau musée et vous verrez les  merveilles qu’on peut faire rien qu’avec du papier. 

EN SAVOIR PLUS 

Le site est ici 

13 rue Magot de Rogéville 

PONT A MOUSSON

Mots clés