Replay du mercredi 3 juin 2020

La Lorraine c'est beau...comme la joie de retrouver nos parcs et jardins

Chaque jour, Jérôme nous raconte ce qu'il aime en Lorraine. Aujourd'hui, il nous parle de ce grand bonheur de pouvoir retrouver nos parcs de Lorraine

et en plus les rosiers sont fleuris
et en plus les rosiers sont fleuris © Getty - DEA / V. GIANNELLA /

Quel grand bonheur de retrouver le plaisir d’aller dans nos parcs et jardins. Enfin ! Et en Lorraine ce plaisir d’avoir le choix et toujours, quelque part, l’exigence botanique. 

Des parcs et jardins exigeants en Lorraine 

C’est l’une des marques de fabriques de nos parcs et jardins et c’est du au fait que de nombreux botanistes ou obtenteurs étaient lorrains, au premier rang des quels monsieur Victor Lemoine du côté de Nancy. 

Nancy

A Nancy justement, 21 hectares en plein cœur du cœur de ville, à un jet de pierre, ou plutôt à un vol de perruche de la place Stanislas, puisque vous savez que depuis une trentaine d’années il y a des perruches à la Pep’ sans qu’on s’explique bien pourquoi. Un parc magnifique, la roseraie est encore en fleur, et on peut déambuler au milieu d’arbres remarquables. Des allées droites, c’est un jardin à la Française, le pendant à l’anglaise, avec ses allées sinueuses, c’est le Parc Saint Marie, avec un peu moins de 8 hectares, le fameux magnolia de Solange, ou le tulipier de virginie sont quelques une des raisons qui l’ont fait classer jardin remarquable. 

Toul, Lunéville, Epinal...

A Toul, la Roseraie est ré ouverte, devant l’hôtel de ville. Du côté de Lunéville, j’ose à peine imaginer le plaisir des habitants de pouvoir recommencer à arpenter l’immense parc des bosquets, du au duc Léopold et qui mène naturellement vers le beau château des ducs de Lorraine. Les bosquets c’est un peu la Place Stan de Lunéville, on s’y croise, on y discute, autant dire que ça manquait. Epinal va pouvoir redécouvrir avec plaisir le fameux parc du château, tout en haut, avec ses allées sinueuses et ses points de vue sur la ville. Autant dire qu’on va adorer se balader dans ce poumon vert qui fait 27 hectares, il est donc plus grand que la pépinière de Nancy, dans une ville plus petite. Les spinaliens ne rigolent pas avec les parcs. A cela j’ajouterais le plaisir de la roseraie de la Maison Romaine, et même si ça n’est pas vraiment un parc, un détour par le beau port d’Epinal. 

Et le top Vittel !

Mais c’est Vittel qui décroche bien sur le haut du tableau,  avec son fabuleux parc thermal de 650 hectares, le premier site classé monument historique de la Ville, sur lequel on trouve des batiments étonnants, le pavillon des jouets, le pavillon Heudebert ou ce véritable bijou qu’est le pavillon Emeraude. Avec golf et champ de course. Franchement c’est aujourd’hui l’un des plus beaux jours d’une année 2020 décidément pénible. Ne boudons pas notre plaisir ! 

Mots clés: