C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

le drapeau italien
le drapeau italien

La Lorraine c'est beau...Comme les lorrain(ne)s d'origine italienne

Diffusion du mercredi 19 février 2020 Durée : 2min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui, il nous rappelle que la Lorraine est aussi très italienne. Et depuis fort longtemps...

Les italiens sont intimement liés à l’histoire de notre Lorraine. Un  truc tout bête, j’ai appris à cuisiner à l’huile d’olive en Lorraine.  C’est une preuve non ? Les italiens sont présents en Lorraine depuis  bien longtemps. 

Pas seulement depuis nos ouvriers et mineurs du XXe siècle

Pas seulement depuis l’époque des mines, qui les a vu  arriver par milliers pour travailler dans le pays haut, en Moselle. Au  moyen âge par exemple, on en trouve beaucoup à Metz. Déjà. On les  appelle les lombards. Il faut dire que l’Italie n’existe pas en tant que  telle, elle ne naîtra qu’au XIXe j’y reviendrai. Dons des habitants de  Lombardie, dont la spécialité est le commerce et surtout le change  d’argent. 

La Place Saint Louis à Metz par les italiens du Moyen-âge

La place Saint Louis à Metz - Aucun(e)
La place Saint Louis à Metz - By Archimatth - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.ph

A Metz, ils sont une grosse soixantaine à avoir bâti des  maisons le long de l’ancien rempart gallo romain de la ville. Des  maisons avec arcades pour abriter le client pendant une opération  stressante, le change de monnaie. Et ça n’est pas rien puisque les  monnaies sont nombreuses à l’époque. Rien qu’en Lorraine on peut en  croiser des ducs de Lorraine, des rois de France, des pays d’Allemagne.  Cette place du change est devenue la Place Saint Louis.  

La ville neuve de Nancy au XVIIe siècle

Nancy rue saint jean - Aucun(e)
Nancy rue saint jean - By Ketounette - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.ph

Nancy n’est pas en reste, mais plus tard. Quand à la fin du XVIe siècle,  le duc Charles III imagine d’agrandir Nancy, sa capitale, il fait appel  aux spécialistes de l’urbanisme et de l’architecture : les italiens. On  connait leur nom d’ailleurs. Hieronimo Citoni fait le plan d’une ville  completement nouvelle, batie à un jet de pierre de la ville d’origine,  qui devient la vieille ville. C’est toujours son surnom. La ville neuve  imaginée par les italiens est archi moderne, avec des rues à angle  droit, des équipements, comme une place du marché ou des églises. De son  côté Jean Baptiste Stabili imagine les fortifications de Nancy. Elles  sont si célèbres qu’on vient de loin pour les voir. 

La naissance de l'Italie imaginée à Plombières les bains. 

Napoléon III - Aucun(e)
Napoléon III - By After Franz Xaver Winterhalter - Unknown, Public Domain, https://commons.wiki

Et puis c’est chez  nous, à Plombière les bains, que l’empereur des Français Napoléon III  rencontre le comte Cavour et signe un traité, le traité de Plombières,  qui entérine un évenement : la création d’un nouvel état, nommé  l’Italie. 

Une Italie dont on célèbre aussi le talent cinématographique chaque année lors du festival de Cinéma Italien à Villerupt (54) dans le Pays-Haut.

La Lorraine et l’Italie ont donc une relation ancienne,  proche, tendre même tant on sait que beaucoup de Lorrains ont au moins  un grand père d’origine italienne. C’est aussi ce qui fait de notre  région, une terre d’Europe.