Replay du mardi 22 septembre 2020

La Lorraine c'est beau comme... Villers les Nancy

- Mis à jour le

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui, il est allé à Villers lès Nancy dans la Métropole du Grand Nancy. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il y a beaucoup à voir dans "la Ville au 7 châteaux".

Remicourt l'un des 7 châteaux de Villers
Remicourt l'un des 7 châteaux de Villers - Par Speculos — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/

La "ville aux 7 châteaux" 

C’est quand même un surnom qui a de la gueule « la ville aux 7 châteaux ». Villers les Nancy, l’une de ces 20 communes si intimement liées depuis longtemps qu’elles constituent la fameux Métropole du Grand Nancy. Villers c’est  15 000 habitants et comme on disait autrefois dans les discothèques c’est ''plusieurs salles plusieurs ambiances''. Le vieux village. J’adore. Les vieilles maisons de maîtres qui donnent une élégance folle à cette partie de la ville. Et les maisons de vignerons qui rappellent un passé qu’on croirait lointain et qui n’est pas si vieux on a des photos noirs et blanc, celui du village vigneron. 

Le vieux village se souvient d'avoir vu passer des vignerons

l'Eglise du vieux village
l'Eglise du vieux village - Par Odejea, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=677744

On faisait du vin à Villers et on en faisait beaucoup et du bon. On le rangeait dans les caves, dans ce vieux village autour de l’église. C’est le phyloxéra mais surtout le développement de la ville qui ont effacé la vigne. Et ces vieux châteaux qui rappellent un autre passé, celui de ville de détente. C’est à Villers que les riches nancéiens prenaient du repos à la campagne, en plein air, dans ce qu’ils appelaient leur maison des champs. Le plus connu c’est le château de Madame de Graffigny, du nom de la célèbre auteur de la cours de Lunéville, connu pour ses lettres d’une péruvienne. C’est l’un des ornements de la ville, on peut désormais s’y marier et franchement ça a de la gueule. 

Clairlieu, au milieu de la forêt de Haye depuis... Toujours !

Les ruines de l'abbaye de Clairlieu
Les ruines de l'abbaye de Clairlieu - Aimelaime / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Villers c’est Clairlieu bien sûr, et ce village au milieu de l’immense forêt de Haye qui longe la ville et dans laquelle est né ce quartier étonnant, un lotissement, des immeubles au milieu des arbres. Exactement comme ce qui c’était passé il y a plusieurs siècles quand des moines sont venus ici essarter, autrement dit faire naître une clairière pour y bâtir une abbaye, qu’ils ont baptisée le Clair lieu parce qu’on y trouvait la Lumière au milieu de la forêt profonde. L’abbaye n’est plus aujourd’hui, il n’en reste que les racines, la tempête révolutionnaire l’a abattue. La forêt a attendu 2 siècle avant de s’écarter de nouveau pour faire de la place à des vies humaines. 

Ville sportive, étudiante, et ville du Jardin Botanique

Villers c’est aussi tout un quartier étudiant autour du pole sportif universitaire. Et puis c’est ce fameux jardin Jean Marie Pelt, le jardin botanique, et ses espèces rares qu’on vient voir de loin pour découvrir tout ce que la nature peut faire naître d’épatant, et tout ça en cœur de ville. Et tout ça à 2 kms de la Plus belle place du Monde. 

EN SAVOIR PLUS

Le site de la ville de Villers Les Nancy

Le site du jardin Botanique Jean Marie Pelt. 

Mots clés: