C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

trop bonne avec une purée
trop bonne avec une purée - Par Marianne Casamance — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikime

Grosse, gourmande et savoureuse... La Lorraine c'est bon comme... La saucisse Lorraine

Diffusion du jeudi 9 janvier 2020 Durée : 2min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui, il nous raconte sa gourmandise préférée côté salé : la saucisse blanche de Lorraine

La Lorraine c’est bon comme la saucisse blanche. 

C’est une des choses  que j’ai découvert avec bonheur en arrivant en Lorraine il y a 15 ans.  Je me revois la déguster lors d’un carnaval à Baccarat. Evidemment je  connaissais déjà les saucisses. C’était d’ailleurs déjà une grande  passion. Mon père étant charcutier. Mais en Bretagne on est plutôt  saucisse à cuire. Rien à voir. On la mange d’ailleurs entortillée dans  une galette façon blé noir. Le top. Mais si elle est parfois plus  longue, encore que je dis ca de mémoire, il faudrait faire une  expérience et comparer véritable, elle est beaucoup moins joufflue que  notre belle saucisse blanche lorraine, longue mais surtout bien large.  

Et en plus elle est grosse... 

Dodue ! Et qui s’accommode avec tout. On peut la frire par exemple, mais  on peut, et j’allais dire on doit la déguster cuite au barbecue avec  des frites ou des patates. Encore que j’ai un faible pour les frites  dans le contexte. Un peu de moutarde et dans du pain elle est pas mal  non plus, même si j’avoue que ça peut être bourratif pain et saucisse  blanche. Mais après tout le plaisir dure plus longtemps quand c’est plus  compliqué à déguster. 

La recette 

A celles et ceux qui se demandent de quoi elle  est faite, je me suis renseigné, c’est du porc. Du maigre et du gras.  Les spécialistes comprendront. On y met aussi beaucoup de lait, un peu  d’ail, d’échalote. Certains rajoutent du persil, et d’autres,  décidément gourmands, y mettent du veau. On la trouve dans toutes les  bonnes charcuteries et c’est tant mieux. 

On devrait la valoriser bien plus !

Et on devrait même la mettre  encore plus à l’honneur tant c’est une bonne surprise gastronomique. On  devrait même montrer une confrérie à l’image de la Capucine pour le vin  de Toul, ou comme pour la quiche, le pâté lorrain, l’andouille du val  d’Ajol et j’en passe. Et je serais heureux d’en être membre. De la  confrérie. Pour clamer à la face du monde que la Saucisse Lorraine elle  est grande, plus grosse et donc plus gourmande que bien des saucisses  dans le monde.