Idées de sorties

C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20 et 12h41

Une quiche lorraine 100% maison !
Une quiche lorraine 100% maison ! © Radio France - Cook e club

C'est bon. C'est en Lorraine... Notre quiche Lorraine !

Diffusion du mardi 10 septembre 2019 Durée : 2min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Aujourd'hui il a craqué pour un plat lorrain si emblématique qu'il porte le nom de notre région : la fameuse quiche Lorraine ! Il existe d'ailleurs une confrérie. Avec une bonne "Miguaine" ce mot archi lorrain...

La Lorraine, c’est bon comme une quiche Lorraine. 

Bah oui ! Vous imaginez un  rendez vous pour dire que c’est beau ou que c’est bon et en Lorraine  sans parler de la quiche ? J’aurais pu dire c’est beau remarquez, parce  que bien faite, elle est jaune d’or, elle est chevelotte, autrement dit,  elle déborde un peu sur le trottoir, bref c’est déjà un bonheur visuel.

Mais quand même, on ne va pas se mentir, une quiche c’est d’abord bon !  Et pourtant quelle simplicité dans la recette. De la pâte brisée, qu’on  pique avec la fourchette, pendant que le four préchauffe à 180°.  Ensuite, ce sont de bons lardons. Qu’on rissole a la poêle avant de les  disposer sur la pâte. Des lardons fumés. Vosgiens. Lorrains. Bref comme  on sait les faire chez nous. Pas trop forts et pas trop salés. Ensuite,  vient la fameuse "miguaine". 

D’ailleurs ! Amis Lorrains, pensez toujours à  traduire "miguaine" quand vous partagez la recette de notre quiche en  dehors de la Lorraine. Parce que le mot "miguaine" il n’existe qu’en  Lorraine. Ailleurs, à Paris par exemple, on dit un « appareil ». 3 œufs  plus un jaune, 20 Cl de Crème, 20 cl de lait, on mélange tout avec une  pointe de poivre, voire de muscade, on bat bien, et on étale sur la  pâte, noyant les lardons dans un océan de douceur. 

Ah la belle vie !  Ensuite 45 minutes de cuisson, on commence fort, et on baisse le four.  On peut évidemment ajouter une petite salade. Ca paraît simple mais  rester simple est souvent difficile dans la vie. C’est pareil en  cuisine. La quiche est bonne fille, elle est ouverte à l’impro. Certains  ajoutent du fromage, d’autres des poireaux, bref elle est souvent loin  de la quiche lorraine cette quiche qu’on croise sur toute la planète,  puisque c’est le 2e plat à emporter le plus vendu sur les 5 continents.   

Mais quand même, morale de l’histoire : on peut être quiche et Lorraine  et être connue dans le monde entier !