C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

la Villa Majorelle rénovée
la Villa Majorelle rénovée - Destination Lorraine / B. Jamot ART GE

La Lorraine c'est beau comme la Villa Majorelle à Nancy

Diffusion du vendredi 14 février 2020 Durée : 3min

Chaque jour, Jérôme Prod'homme nous raconte ce qu'il trouve beau ou bon en Lorraine. Lui, qui aime profondément le Patrimoine, est très heureux de nous signaler que la Villa Majorelle a été restaurée entièrement. Ce joyaux de l'Art Nouveau, né de la volonté de Louis Majorelle, fait honneur à Nancy

C’est véritablement un bel évènement pour qui aime Nancy, le  patrimoine et l’Art Nouveau. La fameuse villa Majorelle vient d’être  entièrement rénovée, et elle peut désormais sereinement traverser notre  XXIe siècle. Un des plus beaux monuments qui aient été laissé par le  génie des lorrains qui retrouve la lumière. 

La Maison de Monsieur Majorelle

Louis Majorelle - Aucun(e)
Louis Majorelle

1898, Louis Majorelle,  39  ans, originaire de Toul, est au faite de sa belle carrière d’Ebéniste.  Ses meubles se vendent furieusement, et il est l’un des fers de lances  de ce nouveau style, l’art Nouveau, dont Nancy s’est fait une spécialité  à tel point que ce qu’on appelle l’Ecole de nancy est indissociable de  l’art nouveau et l’incarne même le mieux. Majorelle, qui réussi donc,  veut construire une maison à la hauteur d’une belle réussite et toute de  ce style qu’il aime avec passion. Il fait appel au parisien Henri  Sauvage et au nancéien Lucien Weissenberger. Les 2 hommes mettront 2 ans  a réaliser cette merveille dans un coin encore assez peu bâti de Nancy  et pas loin de l’entreprise de Monsieur Majorelle. La «Villa Jika », du  surnom de sa femme, sort de terre et elle épate encore de nos jours.  

Surnommée la "Villa Jika"

La chambre à coucher conçue par Louis Majorelle - Radio France
La chambre à coucher conçue par Louis Majorelle © Radio France - Véronique LORRE

Aérienne, percée de grandes fenêtres, aux formes culottées, elle joue  subtilement de la différence lignes droites et lignes courtes à  merveille. La Lorraine est très présente notamment par ses spécialités  de l’époque : l’art du fer ou de la fonte. Le moindre élément en fer est  sculpté. Une  simple gouttière devient une œuvre d’art.   A  l’intérieur, l’escalier est magnifique, on n’a pas de mots pour le  décrire. On découvre dans la salle à Manger des peintures œuvres de  Francis  Jourdain et Henri  Royer. Des vitraux également, pas n’importe  lesquels en plus puisqu’ils sont signés du plus grand, monsieur Grüber,  qui a signé tant de merveilles à Nancy bien sûr, mais aussi à Paris, la  samaritaine, ou encore à Mexico. Abimée mais retapée en 1916, la maison a  été vendue à la Mort de Monsieur Majorelle  et tout le mobilier  dispersé à l’exception de sa chambre qui a constitué le noyau du musée  de l’École de Nancy.  

Un joyaux mondial de l'Art Nouveau en terre Lorraine à Nancy

La restauration intérieure de la maison de la famille Majorelle doit durer plus de trois ans - Radio France
La restauration intérieure de la maison de la famille Majorelle doit durer plus de trois ans © Radio France - Isabelle Baudriller

La Ville de Nancy vient de terminer un énorme  travail de sauvegarde Et c’est une villa Majorelle complètement  restaurée, magistrale, qui est désormais livrée au public. Elle a  retrouvé la chambre à coucher de Monsieur Majorelle, de nouveaux  éléments, bref, grâce à ce travail réussi de la Ville, on redécouvre ce  diamant nancéien qui va redonner un coup de fouet aux envies des  touristes fans de beauté, d’architecture, et de cette Ecole de Nancy qui  fait briller notre ville dans le monde entier. Bravo Nancy !

Porte d’entrée décor de monnaie-de-pape de la Villa Majorelle - Radio France
Porte d’entrée décor de monnaie-de-pape de la Villa Majorelle © Radio France - Véronique LORRE
Mots clés