C'est beau, c'est bon, c'est en Lorraine

Du lundi au vendredi à 6h20

la Tour Eiffel : Lorraine du sol au plafond !
la Tour Eiffel : Lorraine du sol au plafond ! © Getty

Paris ne serait pas Paris sans la Lorraine

Diffusion du mardi 26 novembre 2019 Durée : 1min

C'est beau Paris ! Et c'est beau aussi grâce à la Lorraine... La Tour Eiffel est toute Lorraine par son fer et ses boulots... mais aussi le pont Alexandre III, l'Opéra Garnier ou encore le Louvre et la Gare de l'Est sont lorrain(e)s... par leur pierre ! Jérôme Prod'homme nous le raconte.. C'est beau

Aujourd’hui la Lorraine c’est beau. Beau comme Paris. 

Alors là je vous entend  d’ici me dire "ça y est Jérôme a pété les  plombs, il est devenu parigot",  alors que nous on veut qu’il nous parle  de la Lorraine. Et bien sans la Lorraine... pas de Paris. En tous cas, pas ce Paris magnifique, première ville touristique du  monde, superbe par ses monuments, c’est vrai, de  Notre-Dame, qu’on  peine à voir abîmée, en passant par les invalides, le Louvre, la  Concorde... Que sait je encore. 

La Tour Eiffel : Made in Lorraine

la tour eiffel est aussi Lorraine - Getty
la tour eiffel est aussi Lorraine © Getty

Mais j’aurais pu citer la Tour  Eiffel, tout à fait Lorraine, du sol au  plafond, puisqu’on a forgé son  fer ici chez nous, du côté de Pompey et  de Ludres. J’aurais aussi pu  citer les Champs Elysées dont les pavés  sont quasiment tous nés bien  loin de Panam, chez nous dans les Vosges.  Je pourrais aussi parler de  l’opéra Garnier, immense, chargé d’un grain  de folie, dont la façade  toute blanche vient tout droit de chez nous.

La pierre du Paris éternel vient de Lorraine : 

J’aurais aussi pu  citer les Champs Elysées dont les pavés sont  quasiment tous nés bien  loin de Panam, chez nous dans les Vosges. Je  pourrais aussi parler de  l’opéra Garnier, immense, chargé d’un grain de  folie, dont la façade  toute blanche vient tout droit de chez nous. 

Façade de l'opera de Paris - Getty
Façade de l'opera de Paris © Getty

Cette pierre est d'ici... De la Meuse, en Lorraine, à  Euville, où  les carrières ont fourni la magnifique pierre blanche qui  orne l’opéra  parisien, mais aussi un peu plus loin le Pont Alexandre  III, le grand  et le petit Palais, dont les volutes Art Nouveau ne  jugeraient pas à  Nancy. Il y a aussi une partie de la façade du Louvre.  Rien que notre  point d’arrivée, à tous, par le train, est aussi en  Pierre d’Euville.  Quand on se promène gare de l’Est on se promène dans  des murs  Lorrains.

sculpture de l'opéra en pierre de Lorraine - Getty
sculpture de l'opéra en pierre de Lorraine © Getty

Remarquez la Lorraine ne s’est pas oubliée, puisqu’on  trouve la  belle pierre blanche d’euville sur la cathédrale de Toul,  l’abbaye des  pré montrés ou la basilique de Saint Nicolas de port, mais  aussi au  monument américain du Montsec, pareil au cimetière américain  d’Epinal. 

Bref quand je dis que Paris est beau, c’est aussi manière de dire que  c’est compliqué de faire beau quand la Lorraine n’est pas dans  le  coup. Voilà tout !