Replay du lundi 28 décembre 2020

Les CCAS des Hautes-Pyrénée s'unissent pour être plus forts

- Mis à jour le

Imaginée en 2015, l'Union des CCAS des Hautes-Pyrénées a été relancée en cette année difficile, où la solidarité et l'aide aux personnes en difficulté sont au coeur des préoccupations.

Les CCAS des Hautes-Pyrénées interviennent tout au long de l'année pour aider les habitants (Illustration).
Les CCAS des Hautes-Pyrénées interviennent tout au long de l'année pour aider les habitants (Illustration). © Maxppp - Lionel Le Saux

Imaginés en 2015, l'Union des CCAS des Hautes-Pyrénées est de nouveau active en cette année 2020. A sa tête, Andrée Doubrère, conseillère départementale et adjointe au maire de Tarbes en charge des affaires sociales depuis 2001.

Cette union des structures municipales qui aident et accompagnent les jeunes comme les seniors a pour vocation de partager les expériences, être plus disponible et accompagner les nouveaux élus dans cette mission encore plus essentielle en cette année marquée par la crise sanitaire et l'épidémie de coronavirus.

Mais Andrée Doubrère souhaite aussi que les Centres communaux d'actions sociales sortent de l'image de guichet à aides financières, pour mieux refléter la réalité des actions quotidiennes.

De l'aide aux repas pour les seniors (90 000 distribués cette année pour la seule ville de Tarbes) à l'accompagnement face à la numérisation croissante des services publics, les CCAS des principales villes de Hautes-Pyrénées oeuvent au quotidien pour accompagner les administrer.

Mais aussi pour les informer sur les droits et les aides qui peuvent leur être attribués, alors que la crise sanitaire se transforme chaque jour plus fortement en crise sociale et économique, comme auprès des saisonniers de Lourdes et les salariés précaires de Bigorre.

Mots clés: