Toutes les émissions

C'est bon à savoir

Du lundi au jeudi à 09h22

poubelle jaune
poubelle jaune © Getty

La poubelle jaune n'est pas une poubelle

Diffusion du jeudi 11 avril 2019 Durée : 8min

Avec Vincent Pujol du Sydetom 66.

Bien que les consignes de tri aient été simplifiées et clarifiées depuis plus de 2 ans maintenant, on continue toujours à voir passer sur les chaines de tri un nombre important d’objets en tout genre qui, outre le fait de n’avoir rien à faire là, détériorent les installations quant ils ne mettent pas en danger les opérateurs du centre de tri.

Depuis octobre 2016 et la simplification des consignes de tri, « tous les emballages se trient ». Derrière ce message simple qui ne concerne que les emballages ménagers recyclables on constate toujours une présence importante d’objets hétéroclites comme des bouteilles de gaz, des pièces détachées de voitures (disques de freins, pots d’échappement, parechocs, pneus…) des objets de toutes sortes (jouets, poussettes, mobilier de jardin…), quand ce n’est pas des obus, comme vu dernièrement, des animaux morts ou des déchets de soins à risque infectieux (DASRI). Tous ceux-ci ont pour conséquence de provoquer à minima des arrêts de la chaine de tri (5000 arrêts soit 374h perdues en 2018 rien que pour les DASRI) quand ce n’est pas des détériorations des équipements quand une bouteille de gaz explose, qu’un pot d’échappement lacère un tapis de tri ou bloque une machine.

Là poubelle jaune n’est pas une annexe de la déchèterie, c’est un bac pour recycler uniquement les emballages ménagers et les papiers.

Pour faire face à cette problématique, le Sydetom66 lance du 10 au 16 avril 2019 une campagne départementale de sensibilisation sur Facebook accompagnée d’un jeu concours où des places de cinéma seront à gagner.