Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h15

Faire un don ce week-end pourrait vous rapporter !

Faites vos dons !

C'est bon à consommer du vendredi 2 décembre 2016

Par

Solidarité avant tout mais sachez que faire un don vous donnera quelques avantages.

Faire un don ce week-end pourrait vous rapporter !

Évidemment la solidarité ne se monnaye pas ! Ce matin à 7h15 Pol LAURENT vous expliquait que faire un don ou donner du temps est déductible des impôts. Profitez-en pendant le week-end du Téléthon.

La loi permet tout un tas de choses pour soutenir les associations. D'abord, sachez que le bénévolat peut vous permettre de réduire vos impôts. C'est ce que l'on appelle l'abandon de frais.

Mobilisez vous pour le Téléthon ce week-end.  - Aucun(e)
Mobilisez vous pour le Téléthon ce week-end.

L'abandon de frais

Si vous engagez de l'argent pour votre activité bénévole (billets de train, factures, notes de péage, détail du nombre de kilomètres parcourus avec le véhicule personnel, etc.) vous pouvez renoncer au remboursement et là, vous pouvez le déclarer aux impôts. Même chose si vous faites des kilomètres avec votre véhicule personnel, il y a un barème établi qui vous permet de déduire cette somme dans votre déclaration de revenus.

La condition c'est que votre association doit être conventionnée avec les impôts et déclare la même chose que vous car en cas de contrôle, ça peut être assimilé à une fraude. Retrouvez-ici la réglementation.

Un don = défiscalisation !

Si vous n'avez pas le temps pour le bénévolat, vous pouvez faire des dons... pour le Téléthon ce week-end par exemple. Grâce à la loi Coluche vous pouvez déduire de vos impôts 75% de votre don dans la limite de 530€ . Exemple vous donnez 100€, en réalité votre don vous revient à 25€.

Cette mesure a permis de faire augmenter les dons aux associations. Pour les restos du cœur, la loi Coluche a fait tripler les dons en 10 ans.

Alors même si on ne doit ni donner de son temps, ni faire un don pour gagner de l'argent, ça peut toujours aider à en faire un peu plus...

Partager sur :

Nous suivre sur  Facebook