Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 7h15

Renégocier son prêt : comment faire ?

On évite de casser la tirelire

C'est bon à consommer du lundi 10 octobre 2016

Par

Nous sommes nombreux à vouloir gagner de l'argent. Une solution simple et efficace : renégocier son prêt.

Renégocier son prêt : comment faire ?

Les taux d’intérêts immobilier ont baissé ces dernières années de manière significative. On entend partout "j'ai renégocié mon prêt !" D'accord, mais qu'est ce que ça veut dire ?

En quoi ça consiste ?

D'abord rappelons que les intérêts sont la somme que la banque vous demande en échange d'un crédit (bah oui l n'est pas gratuit). Vous devez rembourser l'argent emprunté et y ajouter les intérêts. Ils sont fixés par un taux qui varie en fonction des marchés et de la durée de l'emprunt. L'avantage avec cette baisse de taux c'est qu'on peut facilement faire baisser les sommes dues à la banque. Vous pouvez soit réduire la durée de remboursement, soit les mensualités.

A quel moment le faire ?

Généralement les tableaux d'amortissement sont réalisés en deux temps. D'abord on commence par rembourser les intérêts et ensuite le capital. " Il est donc généralement plus intéressant de demander une renégociation dans les 10 premières années du prêt" dit Daniel SEURET de l'UFC que Choisir. Votre prêt ne se recalcule pas en fonction des baisse de taux. Alors à vous de contacter votre banque. Ce n'est pas conpliqué rassurez vous !

A qui s'adresser ?

Soit vous demandez à votre banque directement de renégocier avec un avenant à votre contrat par exemple, ou vous faites jouer la concurrence si votre banquier refuse. Une banque n'a aucune obligation à accepter une renégociation. Elle peut dire "non" sans se justifier. Quoi qu'il arrive il faut toujours demander au banquier non pas une simulation mais une offre de prêt qui l'engagera pendant 30 jours ( mais pas vous).

Le conseil en + de Daniel Seuret

Renégocier son prêt, engendrera souvent des frais supplémentaires. On pense que pour être rentable, une telle opération doit offrir un rabais de 0.80 et 1 % entre la première offre et la deuxième.

Partager sur :

Nous suivre sur  Facebook