Émissions Toutes les émissions

Made in Franche-Comté

Du lundi au vendredi à 6h08

2min

Notre corps face au froid

Par et le mercredi 25 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
Personne qui a froid
Personne qui a froid © Getty - Stephanie Keith

Nous ne réagissons pas tous de la même façon quand il fait froid... c'est évidemment un sujet encore d'actualité aujourd'hui en Franche-Comté

Quand il fait froid ou très froid, notre corps s'adapte, se mobilise pour nous permettre de garder une température intérieur à peu près stable

J'ai une première question : pourquoi, on a surtout froid aux extrémités...aux pieds ou aux mains ?

Parce que ces zones sont très exposées. Il y a beaucoup d'échanges à ce niveau-là et notre sang qui y circule pourrait être refroidit au contact de l'air. Hors ce qui compte, c'est que le sang reste assez chaud pour irriguer les organes vitaux qui sont plus en profondeur. Donc première adaptation au froid, moins de sang arrive aux extrémités pour éviter qu'il ne se refroidisse trop.

Je le dis un peu grossièrement : ca veut dire que si j'ai froid au pied le soir dans le lit, ca permet à mon cerveau et mon intestin de rester bien chaud ?

On pourrait dire ca. Et puis autre protection contre le froid... la peau. On y identifie 3 couches ; épiderme, derme, hypoderme. Dans cette dernière, il y a de la graisse qui nous isole du froid. Mais cette graisse n'est pas présente partout en meme quantité. Il y en a plus au niveau des fesses, moins au niveau des bras.

Et il y a d'autres adaptations encore ?

Oui. Sous la peau, on trouve les muscles. Les muscles qui sont aussi mobilisés quand il fait froid puisqu'on se met à...trembler... à grelotter. En faisant ca, on produit de la chaleur. C'est un système efficace aussi pour maintenir son corps autour de 37°

Et là aussi, il y a des différences entre individus ?

Oui, Adam Taylor sur le site The conversation rappelle qu'il y a des différences entre hommes et femmes... les femmes, en moyenne, souffrant un peu plus du froid. Cela serait du à une masse musculaire moins importante. Donc meme en grelottant, la femme se réchauffe un peu moins. Et puis il y a des différences hormonales et au niveau métabolisme. L'homme, meme au repos, consomme plus de calorie. Comme on dit souvent, "il brule" plus de calorie... et quand on brule... on chauffe

Et il y a d'autres différences encore ?

Oui les nouveaux nés, par exemple, ne sont pas capables de trembler quand il fait froid. Ils seraient donc plus exposés au froid. Mais par contre, ils ont une couche de graisse, dite brune, plus conséquente

Et c'est donc bon à savoir, les femmes sont donc en moyenne plus sensibles au froid que les hommes