Replay du mardi 12 janvier 2021

Alimentation : arrêtons de nous priver !

On a tendance à croire que limiter les excès permet de rester en bonne santé. Et si on avait tout faux ?

Qui ne s'est pas déjà senti rongé par la culpabilité après avoir mangé un gâteau trop sucré ?
Qui ne s'est pas déjà senti rongé par la culpabilité après avoir mangé un gâteau trop sucré ? © Getty

Après une soirée trop arrosée ou un repas trop copieux, nous sommes nombreux à nous promettre de nous reprendre en main. Pourtant, malgré les idées reçues, se faire plaisir en se laissant aller à certains excès serait aussi se faire du bien. Du bien au moral, mais pas seulement !

Notre plus grand ennemi ne serait pas l'écart que l'on vient de commettre mais la culpabilité qui en découle. Une culpabilité beaucoup plus néfaste pour notre santé que tous ces petits bonheurs que l'on s'accorde. 

Et si cette année on arrêtait de se priver ? 

Pour en parler : Professeur David Khayat, oncologue, créateur de l’institut International de Cancérologie de Paris et auteur du livre "Arrêtez de vous priver !" aux éditions Albin Michel.

Mots clés: