Replay du vendredi 25 juin 2021

Marseille : un colloque sur les bienfaits de la musique

David Ohanessian, co-organisateur et professeur d'éducation musicale, présente les thèmes abordés et les ateliers de la rencontre "Musique, santé, éducation", organisée samedi à 9h à l'Ecole Lacordaire. De quoi sensibiliser et rassurer les jeunes, leurs parents et le milieu enseignant.

David Ohanessian a développé la technique de la remédiation cognitive par la musique (photo X, D.R.).
David Ohanessian a développé la technique de la remédiation cognitive par la musique (photo X, D.R.).

Ce projet est né d’une rencontre entre trois professeurs occupant des fonctions différentes mais partageant le même intérêt pour l'élève en difficulté.

Emmanuelle Magnan :  professeur des écoles en Ulis TFC (unité localisée pour l’inclusion scolaire d’élèves souffrant de troubles des fonctions cognitives). L’expérimentation, la connaissance de ce qui existe et qui fonctionne, l’envie de modifier sa pratique, l'intérêt de confronter cette pratique à la critique d’un collègue permettent depuis plus d’un an une évolution dans les cours communs de musique et le développement de pratiques nouvelles.

David Ohanessian : professeur de musique en collège et intervenant en école maternelle et élémentaire, coordinateur France - Pôle scolaire pour Marseille. 

Dominique Faut : professeur des écoles en grande section de maternelle.

Une technique reconnue

Grace a un regard croisé, les ateliers se perfectionnent et le gain pour les enfants se précisent et dépassent le simple cadre du domaine musical. "Ayant eu la chance de participer aux différentes formations et colloques proposes par Michel Habib et Daniele Schön, dont le thème portait sur le lien étroit entre musique et cerveau, nous avons décidé de nous rapprocher du  programme Erasmus de l’Union européenne. Celui-ci a décidé de financer pour trois ans une initiative franco-hispano-belge autour de l’art à l’école intitulée Art et apprentissage", explique David Ohanessian.

Art et apprentissage

Cette démarche, avec pour thème majeur liens entre musique et apprentissages, a été confié pour la France, à deux associations locales : Resodys (Marseille) et Melodys (Nice).

Parallèlement, plusieurs laboratoires universitaires de recherche marseillais se sont spécialisés dans l’analyse de l’effet de la musique sur le cerveau de l’enfant, fournissant ainsi une aide technique et un appui théorique de choix à l’initiative européenne.

Tous ces thèmes sont abordés lors du colloque organisé samedi à partir de 9h à l'Ecole Lacordaire, dans le quartier Saint-Just à Marseille.

toutes les infos sur rcgms.fr