Replay du vendredi 9 avril 2021

Un bilan de santé gratuit pour les retraités précaires

Le Docteur Didier Seyler, directeur du Centre de Prévention Bien vieillir à Marseille, présente la campagne de sensibilisation des caisses de retraites complémentaires Agirc-Arrco.

L'action sociale de l'Agirc-Arrco vient en aide aux retraités éloignés du système de santé (photo X, D.R.)
L'action sociale de l'Agirc-Arrco vient en aide aux retraités éloignés du système de santé (photo X, D.R.)

Les jeunes retraités, depuis 6 à 18 mois et éloignés du système de santé, profitent actuellement d'une campagne de sensibilisation du Centre de Prévention bien vieillir à Marseille. Une opération menée par les caisses Agirc-Arrco dans le prolongement de la Journée Mondiale de la Santé du 7 avril. L’action sociale du régime de retraite complémentaire, qui compte 36 millions d’assurés, encourage à réaliser gratuitement un bilan de prévention médical et psychosocial par téléconsultation auprès de l’un de ses 14 centres de prévention.

Pour s'inscrire : 04 96 13 03 50 et centredeprevention.com

Vieillir en bonne santé

Ce rendez-vous prévention jeune retraité intègre un bilan médical et psychosocial gratuit réalisé par des professionnels de santé. Une offre qui s’adresse tout particulièrement aux personnes n’ayant pas de médecin traitant ou ne bénéficiant pas d’un suivi médical régulier.

L’objectif est de faire le point sur la situation médicale, psychologique et sociale du bénéficiaire et de lui donner des clés pour adopter les bons réflexes à appliquer au quotidien pour vieillir en bonne santé. Si ce bilan de prévention fait apparaître d’éventuels facteurs de fragilité, le bénéficiaire est orienté vers les structures médicales indiquées pour une prise en charge. Un parcours de prévention personnalisé peut également lui être proposé intégrant un programme de conférences, d’ateliers et d’activités pratiques adaptés à ses besoins (sommeil, mémoire, gestion du stress, activité physique, etc.).

"Le passage à la retraite est un moment clé qui implique de nombreux changements tant sur le plan du rythme et des habitudes de vie, que du lien social, du niveau de vie ou encore de la place dans la société, etc... Faire un bilan de prévention à ce moment charnière peut permettre d’aborder sereinement sa retraite, déclare Frédérique Decherf, directrice de l’action sociale du régime de retraite Agirc-Arrco. C’est d’autant plus important que prendre soin de sa santé est non seulement un facteur de bien être immédiat mais favorise aussi, sur le long terme, le maintien de l’autonomie".

Sous l’égide du ministère de la Santé

Dans un contexte de transition démographique qui verra l’arrivée à des âges avancés des générations du baby-boom à l’horizon 2030, la prévention est devenue un véritable enjeu de société pour les politiques de santé publique dans le cadre de la lutte contre la perte d’autonomie. C’est pourquoi le principe des Rendez-vous prévention au moment du passage à la retraite a ainsi été inscrit comme nouvelle mesure du Plan national de santé publique (PNSP) de mars 2019. Placée sous l’égide du ministère de la Santé, sa mise en œuvre dans les territoires a été confiée à l’Agirc-Arrco, à la caisse nationale d’Assurance maladie et à la Mutualité sociale agricole.

Les bilans de prévention sont proposés gratuitement dès 50 ans par les centres de prévention Agirc-Arrco tout au long de l’année. Ceux-ci sont réalisables en téléconsultation ou en se rendant dans l’un des 14 centres de prévention Agirc-Arrco ou de leurs 150 antennes locales réparties sur l’ensemble du territoire.

Retraite complémentaire

L’Agirc-Arrco, le régime de retraite complémentaire obligatoire des salariés du secteur privé, est piloté par les partenaires sociaux. Il repose sur les principes de répartition et de solidarité entre les générations. 23 millions de salariés cotisent à l’Agirc-Arrco pour constituer leurs droits futurs, ainsi que 1,6 million d’entreprises. 13 millions de retraités perçoivent chaque mois une allocation de retraite complémentaire Agirc-Arrco, pour un montant total annuel de versements s’élevant à 83 milliards d’euros.

Selon le principe fondamental de solidarité entre les générations, constitutif au régime, l’Agirc-Arrco développe depuis l'origine une action sociale, en direction des personnes fragilisées, qu’il s’agisse de retraités, d’actifs, de demandeurs d’emploi ou de personnes en perte d’autonomie. L'action sociale Agirc-Arrco mène des actions complémentaires aux acteurs privés et publics dans 4 champs d'intervention prioritaires : le bien vieillir, le soutien et l'accompagnement des proches aidants, la perte d'autonomie des personnes âgées et le retour à l'emploi des actifs les plus fragiles. Chaque année, près de 2 millions de personnes sont accompagnées par l'action sociale Agirc-Arrco, pour un budget global d'environ 330 millions d’euros.

Mots clés: