Toutes les émissions

C'est sur le net

Du lundi au vendredi à 6h25

Illustration fournitures scolaires
Illustration fournitures scolaires - nc

Mauvais coup de pub pour le patron d’un site internet spécialisé dans les fournitures scolaires !

Mauvais timing !

C'est un moment de télévision qui n’est pas passé inaperçu pour de nombreux internautes.  Ça s’est passé dimanche soir dans l’émission Capital sur M6 qui s’intéressait aux « Hypermarchés et au branle-bas de combat pour la rentrée ». 

L’émission s’est aussi intéressait à la concurrence du net. Elle est allée visiter les entrepôts du site Rentrée Discount.  Le patron de cette société pensait sans doute se faire un beau coup de pub en acceptant les caméras de l'émission Capital.  Tout se passait bien, jusqu'au moment où il découvre qu'un tout récent employé a fait une erreur d’enveloppe…  [voir la vidéo]

« Lui il faut le dégager ! ». Cette petite phrase enflamme le net depuis la diffusion de l’émission.  

Un véritable déferlement de messages sur les réseaux sociaux contre ce patron et même des appels à boycotter son entreprise.  

Sur Twitter, ElmDream écrit « Le mec a juste posé l’enveloppe sur le côté au lieu de la mettre dans le carton, il a commencé il y a trois jours. L’erreur est humaine. Bravo patron ! Traiter ses employés comme ça, ça donne envie de commander chez vous ! ». Tina, elle, interpelle les autres internautes : « Vous avez l’air outrés. Beaucoup de patrons ou de petits chefs traitent leurs employés comme ça. Eux n’ont pas des caméras aux fesses ! ».  Enfin, Matthieu, lui, est tristement réaliste avec ses trois rappels simples : « 1. Tout le monde a déjà fait ses achats sur le net. 2. L’an prochain tout le monde aura oublié. 3. Les parents qui commentent sur Twitter ne sont pas forcément ceux qui commandent ! ».  

Face à ce mauvais buzz, la direction de "Rentrée Discount" a décidé de réagir. Sur Twitter, elle affirme "comprendre" les réactions des téléspectateurs. Avant de pointer du doigt le montage de l'émission, qui "ne reflète absolument pas la réalité de la situation". "Le jeune homme filmé n'est pas un salarié licencié en direct. C'est un stagiaire en logistique non formé à la préparation de commande, et qui a été sur le champ retiré de la préparation de commandes pour être envoyé au post d'emballage".