Replay du lundi 18 janvier 2021

L’olfactothérapie : Le pouvoir des odeurs sur notre inconscient

👃 Epuisement, burn-out, solitude, choc émotionnel, séparation, confiance en soi, peurs, changements liés au cycle de la femme, lâcher prise, hypersensibilité...les huiles essentielles peuvent vous aider. Ecoutez Sophie Jozwik, formatrice "Naturorama" en aromathérapie et olfactothérapie ☝👇

Olfactothérapie
Olfactothérapie © Getty

L' Olfactothérapie 

C'est un accompagnement de problématiques psycho-émotionnelles grâce à l’action des odeurs des huiles essentielles.

On utilise l'action des composés organiques volatils sur le système limbique du cerveau, siège des émotions et des souvenirs. Cela explique pourquoi certaines odeurs réveillent nos souvenirs (le gâteau de la grand-mère par exemple  )

Quelques huiles essentielles calmantes et apaisantes proposées par Sophie : 

A choisir en fonction de ses préférences. Il suffit de les sentir simplement au flacon ou d’en déposer 2 gouttes sur un mouchoir et inhaler profondément (5 fois d’affilée minimum). Inspirez sur 4 temps, soufflez sur 4 temps.

Rappelez vous : le choix de odeurs est très personnel, ne vous fiez donc pas à des conseils vous orientant vers une huile essentielle vous vantant ses mérites exceptionnels anti-stress, car si l’odeur ne vous plait pas le résultat risque d’être inverse !

  • Petit grain bigarade : douce et légèrement acidulée. Il s’agit de la feuille de l’oranger amer qui est distillée. Légère odeur fleurie rappelant la fleur d’oranger.
  • Lavande vraie : fleurie, très caractéristique des champs de lavande. Clivante : soit on adore, soit on déteste.
  • Camomille Romaine : très puissante, prenante, lourde, chaude et légèrement sucrée. Une des huiles essentielles les plus calmantes qui soit, à associer à des agrumes pour plus de légèreté.
  • Epinette noire : balade en forêt, une note de pin/sapin douce, berçante ou stimulante au besoin
  • Ylang ylang : très fleurie enivrante, lourde, chaude, puissante, voluptueuse, exotique. Odeur clivante.
  • Bois de hô : très légère, discrète, rafraîchissante et douce
  • Bois de rose : boisée plutôt féminine, de meubles anciens mais toute en subtilité et raffinement.
  • Litsée citronnée aussi apellée Verveine exotique (litsea cubeba) : odeur fraîche, légère et citronnée, avec des notes de citronnelles plus chaudes. Très abordable en termes de prix.
  • Verveine odorante (lippia citriodora) : très onéreuse comparée à la verveine exotique, senteur douce et citronnée, très présente.
  • Combava : très citronnée, fraîche, avec notes accentuées de citronnelle.
  • Marjolaine à coquilles : légère, peu présente et fleurie, marquée par des notes légères d’herbes de Provence.
  • Mandarine rouge : odeur très sucrée et acidulée, proche de la mandarine
  • Mandarine verte : odeur douce mais plus acidulée, avec plus de peps que la mandarine rouge.
  • Bergamote : si le soleil vous manque, dirigez vous vers l’huile essentielle de bergamote, un agrume qui donne ses notes acidulées au thé earl grey.ses notes acidulées au thé earl grey.
  • Orange douce : douce senteur d’orange, plutôt sucrée qu’acidulée, berçante, rappelant l’insouciance de l’enfance
  • Pamplemousse : acidulée, avec peps et fraîcheur
  • Citron vert : un mojito ?
  • Rose : puissante et fleurie, un concentrée de champs de roses, féminine. Une merveille. Seul bémol : son prix…
  • Jasmin (absolue): odeur envoûtante très caractéristique du jasmin, chaude, donne la sensation d’être entourée de fleurs de jasmin.
  • Néroli : fleur d’oranger, odeur familière, féminine, maternelle, et (à priori) rassurante.

Pour en savoir plus :

Sophie Jozwik - AromaTerrapic

Sophie Jozwik
Sophie Jozwik © Radio France - Nelly Sorbier