Ca agite le net

Du lundi au vendredi à 8h40

Hippodrome Cagnes sur Mer
Hippodrome Cagnes sur Mer © Maxppp - PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Une fakenews lancée sur la vente de l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer

Diffusion du jeudi 10 octobre 2019 Durée : 2min

La fakenews de la vente de l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer, les automobilistes azuréens en colère après la pagaille sur l'A8 et puis la ville de Nice qui propose d'écouter Beethoven. Voici ce qui agite le net en ce jeudi.

C'est la rumeur folle qui enflamme le web azuréen en cette fin de semaine ! La vente de l'hippodrome de la côte d'Azur. Un candidat aux municipales à Cagnes, Philippe Mojica annonce sur sa page Facebook que l'hippodrome serait bientôt vendu. 

"On parle du Quatar qui convoiterait les lieux pour y construire de nouveaux immeubles du style Marina Baie des Anges". 

C'est faux. L'hippodrome est protégé par pas moins de trois lois. La loi littorale, le Plan local d'urbanisme et le Plan Local d'urbanisme métropolitain qui empêchent de construire de nouveaux immeubles du style Marina Baie des Anges en bord de mer.

Ce qui buzz encore ce jeudi matin : les messages d’automobilistes azuréens agacés par l'énorme bouchon sur l'Autoroute A8

Une journée de galère sur les routes et un hashtag, un mot clé qui cartonne encore #vinciautoroute. Les automobilistes publient des vidéos des longues files dans les bouchons.

Comme sur ce tweet où la seule voie ouverte est tout simplement bloquée, sous la grisaille d'hier,  et puis des messages plus polémiques 

"quand l'autoroute est complètement bloquée, les barrières devraient être ouvertes et les détecteurs de boîtier désactivés" 

La ville de Nice lance un appel sur les réseaux sociaux pour écouter du Beethov'  

A l'occasion des  250 ans du compositeur,  samedi,  le concert philharmonique niçois interprète certaines symphonies. Les réservations ouvrent ce matin sur le site internet de la ville.