Toutes les émissions

Ca agite le net

Du lundi au vendredi à 7h20 et 8h50

- Fotolia

Trois villes azuréennes parmi les plus actives sur Twitter : Ça agite le net du lundi 15 avril

Diffusion du lundi 15 avril 2019 Durée : 3min

Trois villes azuréennes parmi les plus actives sur Twitter, une polémique entre Maxime Nicolle et un CRS "payé 500 euros par samedi de mobilisation" et puis un jeune homme victime d'insultes et de menaces sur la toile après une blague sur la Mecque. Voici ce qui agite le net en ce lundi 15 avril.

Ecoutez ici le Ça agite le net de ce lundi matin

Un échange entre une figure des gilets jaunes et un CRS fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux

Cela se passe samedi à Toulouse Maxime Nicolle, fait face à des policiers, qu'il filme en live sur Facebook.  Il compare un fonctionnaire à Robocop et le CRS lui répond:  "Moi Je prends 500 euros par week-end"

Dimanche matin, la vidéo avait déjà été vue près de 50 000 fois. Et la polémique monte. Un CRS peut-il toucher 500 euros dans le week-end pour une opération de Maintien de l'ordre ?  Le service communication de la Police dément, les CRS peuvent toucher 190 euros pour 12 heures de travail chaque samedi, avec une prime de déplacement. Le Syndicat de CRS Unsa police y voit plutôt de l'ironie de la part d'un fonctionnaire face à une provocation. 

Un adolescent menacé après une blague sur le pèlerinage de La Mecque

Hugo 15 ans,  a posté sur Twitter une photo de la foule au pèlerinage de la Mecque. Dans son message il compare la Kabaa, lieu sacré du culte musulman à une boite. La kabaa ressemble à un cube noir, il écrit " Pété de rire Y a du monde in Ze boite". In Ze boite fait référence à un jeu télé pour les enfants diffusé sur Gulli. Les vainqueurs d'une série de questions s'affronte dans une  boite noire labyrinthique.  

Son message a aussitôt suscité des dizaines d’insultes et de menaces de la part d’internautes qui y voient une atteinte à la religion musulmane. Certains réclament son nom, son adresse, pour s'en prendre à lui physiquement. Hugo publie un message d'excuses  et il reçoit des dizaines de messages de soutiens avec le hasthtag "#je soutiens Hugo". Parmi elles, la secrétaire d'état  Marlène Schiappa qui écrit « La France est une République laïque où chacun peut critiquer et se moquer des religions sans être menacé de mort pour cela". Elle rappelle que le cyber-harcèlement est puni par la loi.

Les villes de la Cote d'Azur, ont la côte sur Twitter

Le baromètre "Postanalytic france " établit un classement chaque semaine de l'activité sur Twitter des villes Françaises. Et en fin de semaine dernière en tête on trouve la ville de Cannes devant Paris la capitale. Le compte de la ville poste beaucoup de photos en plus des événements qui s'y déroulent et beaucoup d'internautes réagissent à ses publications. En 5e position, il y a  NICE (juste derrière Toulouse) et 10eme Antibes :  3 villes azuréennes dans le TOP 10.