Replay du vendredi 26 mars 2021

Comment éviter la noyade accidentelle des animaux sauvages ?

Il est toujours intéressant d'avoir des points d'eau dans le jardin, mais gare aux noyades des animaux sauvages.

Les noyades ne sont pas rares chez les animaux sauvages de nos jardins.
Les noyades ne sont pas rares chez les animaux sauvages de nos jardins. © Getty - Sally Crossthwaite

Abreuvoirs, mares, piscines, trous d’eau sont très attractifs pour les animaux sauvages qui peuplent nos jardins. Ils vont y trouver de quoi s'abreuver, se rafraîchir, se laver. Mais attention, ces zones d'eau peuvent représenter un véritable danger pour les animaux qui ne pourraient pas en sortir. 

Pour parer à ces situations, vous pouvez mettre une planche bien attachée pour permettre aux animaux tels que les hérissons, les souris, les martres ou les chats de sortir par eux-mêmes d'une mare ou d'une piscine. Même si ces animaux savent nager, ils vont mourir d'épuisement sans trouver d'issue. 

Si vous aménagez une mare, pensez à façonner une pente douce pour que l'animal puisse regagner la terre ferme sans peine. Les réservoirs d'eau et les fontaines représentent aussi un danger en particulier pour les oisillons maladroits. Pour y remédier, vous pouvez les recouvrir d'un treillis qui laisse passer l'eau mais qui évitera la noyade. 

Les arrosoirs et autres récipients dans lesquels vous conservez de l'eau peut aussi être source de noyage pour les lézards qui auront bien du mal à s'accrocher aux parois lisses. Mettez un bâton pour laisser une chance de s'en sortir au petit captif.

Mots clés: