Replay du vendredi 27 novembre 2020

Mais qui est la grande mulette ?

La grande mulette est un animal incroyable, à l'histoire improbable. On trouve cette moule géante dans les rivières du Poitou où elle a fait son retour depuis quelques années, même si elle reste très menacée.

Grande mulette et bouvières dans nos rivières
Grande mulette et bouvières dans nos rivières - Miguel Gailledrat

La grande mulette est une espèce rare d'invertébrés d'eau douce qui vit dans les rivières d'Europe. Elle avait quasiment disparu au début du XXème siècle. Elle est réapparue dans les années 80 et 90. Cette moule géante qui a une forme d'oreille peut atteindre 20 cm, pour presque 500 grammes. La grande mulette intéresse particulièrement les naturalistes de l'association Vienne Nature, car cette espace est rare à observer.

Une moule de rivière : c'est sur la rivière la Vienne qu'elle a fait son retour en France. Elle est aujourd'hui présente dans les rivières la Vienne et la Creuse. La grande mulette a un rôle de premier plan dans l'écosystème fluvial, car elle filtre l'eau. Sa coquille s'épaissit au fil des années en intégrant les sédiments chimiques de l'eau. Dans de bonnes conditions, elle peut vivre entre 100 et 120 ans. Ce qui nous donne des informations sur la qualité de l'eau sur plusieurs décennies. Elle connait une baisse drastique de ses effectifs. Sa sensibilité à la qualité de l'eau a une incidence sur sa reproduction.

Reproduction : la grande mulette produit dans sa coquille des œufs qui vont se transformer en larves. Elle attend le passage d'un poisson (des esturgeons ou des poissons migrateurs) pour expulser ses très nombreux œufs qui vont être aspirés et s'installer sur ses branchies du poisson. Les larves de glochidie vont ainsi voyager, pendant 4 à 5 semaines, au fil des pérégrinations du poisson dans la rivière. Les juvéniles de grande mulette vont ensuite s'épanouir au fond de la rivière. Une dizaine de moules seulement atteindra l'âge adulte. Si l'on trouve des spécimens adultes dans les rivières du Poitou, l'espèce a beaucoup de difficultés à se reproduire. D'autant que les esturgeons ont totalement disparus de nos rivières.

Mots clés: