Toutes les émissions

Ca vaut le détour : l'invité

Du lundi au vendredi à 17h03

Jean Claude Barbeaux est l'auteur d'une douzaine de livres ayant pour cadre la Franche Comté
Jean Claude Barbeaux est l'auteur d'une douzaine de livres ayant pour cadre la Franche Comté

Jean Claude Barbeaux, auteur de "Franche Comté 1968" paru aux éditions du Sékoya

Diffusion du vendredi 5 octobre 2018 Durée : 28min

En cette année de cinquantième anniversaire des évènements de mai et juin 1968, l’ouvrage dessine le portrait d’une province française impliquée dans le bouillonnement des années soixante, entre traditions en voie d’érosion et modernité galopante. Le livre évoque naturellement l’atmosphère en mai et en juin en Franche-Comté où la grève générale est intensément suivie dans les bastions ouvriers. Atmosphère dramatiquement alourdie le 11 juin quand deux ouvriers sont tués lors d’affrontements avec les forces de l’ordre à Sochaux, chez Peugeot.

Ce livre permet d’évoquer, longuement ou brièvement, des personnalités politiques, syndicales, sportives, culturelles, associatives connues ou en passe de l’être, ou désormais oubliées. Citons le belfortain André Bergeron, le jeune Jean-Pierre Chevènement, le très jeune Jean-Luc Mélenchon, l’athlète Jacky Boxberger et le boxeur Jean Josselin, les ministres Edgar Faure et Jean-Marcel Jeanneney, les syndicalistes Louis Lacaille, Charles Piaget et Suzanne Zedet, des Katangais en perdition à Besançon, Bernard Clavel en route vers le prix Goncourt, Jacques Brel qui chante Vesoul, l’horloger Fred Lip remonté contre le... patronat et bien d’autres. On y croise aussi, parmi d’autres, Philippe Labro, Jacques Delors, Jacques-Alain Miller, le parrain de Marine Le Pen, Ariane Mnouchkine, un catcheur aimé du public, un Bisontin victime et tombeur d’un parrain marseillais.

L’accès aux archives préfectorales permet aussi de souligner les traits de ce portrait de la Franche-Comté notamment en mai et juin. Ainsi, vous saurez que, dès mars, le préfet du Doubs s’inquiétait auprès du ministère de l’Intérieur des revendications de la population étudiante de Besançon en matière de vie sexuelle ?