Replay du jeudi 21 janvier 2021

La boucherie du Divil, Stéphane Balluet

- Mis à jour le

La Boucherie urbaine : une autre idée de la viande

les viandes maturées
les viandes maturées - Stéphane Baluet

Stéphane Balluet est devenu, au fil des années l’une des figures du centre-ville de Perpignan. Son restaurant « Le Divil »,  installé dans une ancienne « usine » du 14ième siècle a conquis ses lettres de noblesses. "Le Divil" est devenu le restaurant de la « bonne viande » de notre département dans un premier temps,  pour devenir le meilleur restaurant de viande de France selon les auteurs de l’enquête  « Steak évolution : A la recherche du meilleur steak du monde » (livre et documentaire)

Cette distinction a boosté l’activité du « Divil » et a donné l’idée à Stéphane de créer juste en face une boucherie : « la boucherie Urbaine ».

En cette période de pandémie, Stéphane doit se féliciter tous les jours d’avoir eu cette idée. 

On trouve à « la boucherie urbaine », rue Fabriques d’En Nabot, en cœur de ville, les viandes que l’on consommait à la table du « Divil » avant le 2ième confinement :

-           Les viandes des meilleurs éleveurs de Conflent, Cerdagne et Capcir.

-           les grandes races françaises : Blonde d’Aquitaine, Salers, Charolaise, Limousine, Aubrac.

-           les races les plus prestigieuses au monde : Angus, Wagyu  australien, bœuf de Kobe.

Des viandes maturées, au goût optimisé par le savoir-faire de Stéphane qui a même passé son CAP de boucher pour joindre la technique à sa passion. 

Outre ces viandes de qualité, vous repartirez avec les conseils de Stéphane. Il en donnait un ce jeudi matin sur l’antenne de France Bleu Roussillon pour le bœuf de Kobé dont il ne faut pas servir une part supérieure à 50 g tant cette viande est grasse et la digestion difficile en grande quantité. 

La Boucherie Urbaine est ouverte en ce moment du mardi au samedi de 9h à 12 et de  14h à 17h30 et non-stop vendredi et samedi.