Replay du vendredi 20 novembre 2020

Eric de l'antenne auxerroise de La Ruche qui dit Oui

- Mis à jour le

Deux valeurs principales animent la Ruche qui dit Oui : le circuit court (aucun produit ne se trouve à plus de 25km de l'antenne) et le partage, entre producteurs et consommateurs.

Panier de légumes
Panier de légumes © Getty - VICUSCHKA

Depuis près de 10 ans, la Ruche qui dit Oui développe son réseau partout en France, dont le principe est simple : mettre en lien des consommateurs souhaitant consommer local, et les producteurs dont on retrouve le travail en un seul et même endroit. 

Des producteurs qui rejoignent le mouvement par le bouche à oreille

Eric est responsable de la Ruche qui dit Oui à Auxerre. Sa mission première est de trouver des producteurs, enclins à rejoindre la Ruche, mais qui se situent surtout dans un rayon minimal de la Ruche. En ce moment, le producteur le plus éloigné se trouve à 25km d'Auxerre, la première mission est réussie. 

Là où ça devient intéressant, c'est quand ce sont les clients habitués de la Ruche qui viennent conseiller Eric sur les producteurs à contacter ou à accueillir. Et plus la Ruche grandit, plus ce cas de figure est rencontré. Ce qui permet de développer le réseau à une plus grande vitesse. 

Des paniers au choix chaque mercredi

Contrairement à une AMAP classique, où le panier est prédéfini selon la production du moment, à la Ruche qui dit Oui d'Auxerre, chacun choisit, directement sur le site Internet, ce qu'il veut dedans et en quelle quantité. On y trouve pêle-mêle les pommes de terre de Florian Van Kloester; les courges de la ferme de Beauregard, les bières de la Cuverie ou le pain de l'épicerie Au Gout du Pain. 

Pour commander votre premier panier, rendez vous ICI

Mots clés: